Partagez|

{chambre n°8} Aie confiance... Ft. Haku Badroulboudour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 20
Date de naissance : 24/02/1995
Date d'inscription : 01/11/2015
Lieu de naissance : Chine - Terre des dragons
Emploi/loisirs : Etudiant en première année à l'Université Walt Disney
Première année
Mitsuki Yao
MessageSujet: {chambre n°8} Aie confiance... Ft. Haku Badroulboudour Lun 14 Aoû - 22:51

Aie confiance...

❝ Avec Mitsuki Yao & Haku Badroulboudour ❞

Mitsuki fait partie des élèves les plus turbulents de l'université et pourtant il y en a... Mais le rouge n'oublie pas d'où il vient et faire les 400 coups avec ses amis d'enfance est la chose la plus agréable qu'il puisse faire. Ça et se battre bien entendu. Le jeune homme belliqueux éteignit les derniers écrans de la salle d'enregistrement. La radio était prête pour tourner le lendemain après avoir souhaité bonne nuit aux campus les autres chroniqueurs du soir étaient rentrés chez eux et Mitsuki toujours présent ranger les feuilles et les plans pour ceux du matin qui prendraient la télé en dans quelques heures de quoi lui laisser le temps de dormir un peu. Il arrive que le jeune homme laisse d'autres personnes de confiance s'occuper seuls de la radio mais il avait du mal à lâcher l'affaire et ne supportait pas qu'on prenne sa place. Il faisait un peu tout et aimait ça pour une fois... Le rouge rassembla alors les dernières infos noter par Takemasa pour les annoncer et diffuser à leur tour. Mieux valait que le réseau d'information soit tenu par le gang de Mahiro que par Noah n'est-ce pas ? Cela dit les nobles avaient du mal à tenir face à la pression. Heureusement que leur ami est fils des directeurs sinon le prince de cœur aurait déjà réussi à écraser leur réputation même s'ils s'en charge assez bien eux même... Le rouge ferma la salle radio à clé ayant déjà préparer les croissants du lendemain. Une attention que toute l'équipe de la radio adorait venant de leur capitaine.

On peut dire que Mitsuki aime prendre soin de ses amis et ceux avec qui il partage quelque chose en général. Sauf son colocataire... En réalité tout le monde se damnerait pour passer ne serait-ce que quelques minutes avec lui et le rouge échangerait volontiers sa place mais sans surprise personne n'en voudrait. En effet son camarade de chambre n'est autre que le séduisant Haku. Séduisant oui mais souvent absent et le peu de fois où il est là c'est à peine s'il lui adresse la parole. Si au début Mitsuki était tour à tour déçu puis heureux, il fini par une tristesse amère. En effet au début il pensait atterrir avec ses amis, sans surprise on les sépara et il s'attendait à faire la connaissance d'une nouvelle personne au moins. Quand il vit Haku ce fut la joie inespérée Car il n'était pas avec n'importe qui et le fils d'Aladin et Jasmine lui faisait aussi tourner la tête. Puis il découvrit le pot aux roses... Il restait quasiment inaccessible... Bien sûr fallait s'y attendre... Bon c'est pas un mauvais bougre et Mitsuki n'a pas vraiment d'avis à son sujet. Comment pourrait-il en avoir il ne lui parle jamais... Le rouge entra dans leur chambre et sans surprise l'autre jeune homme n'était pas là. C'est peut-être un homme passionné par ce qu'il fait et doit danser et de donner à fond pour son sport.

Ou c'est un super héros la nuit. Enfin Mitsuki aime bien s'imaginer ce genre d'histoire sur son colocataire qu'il trouve toujours plus fascinant. Tout ce qu'il sait c'est qu'il le retrouve endormie en se levant le matin et il est sans conteste d'une beauté rare et paisible. Il ne bouge pas ne fait aucun bruit, on se demande même s'il respire... Mais Mitsuki a souvent l'impression d'être privilégié c'est pourquoi sans que l'autre ne lui demande rien il s'occupe souvent de faire son lit ou lui laisser de quoi déjeuner ou préparer ses affaires. Le jeune homme ne lui a jamais rien dit alors c'est que cela ne doit pas le déranger. Cependant le fils Yao ne se permettrait pas de fouiller dans les affaires de l'autre prince il sait que c'est interdit... Il respecte tout de même sa vie privée. Mitsuki refit un peu le lit du brun et rangea le sac d'Haku qui dépassait de sous son lit et le remit correctement. Ça avait l'air d'un sac vide et ouvert. Le jeune homme le referma en chantonnant et partit avec ses affaires de toilettes dans la salle de bain. Il se rendit alors compte qu'il avait oublié quelque chose alors il retourna dans la chambre et ne vit pas deux rampants entrer dans la salle de bain en sifflant...

Le rouge se pencha pour ramasser son haut de pyjama sur son lit et se redressa le sourire aux lèvres. Qu'est-ce que faisait son colocataire à l'heure actuelle ?

Sans doute rien de ce que s'imaginait le jeune noble mais il aimait l'exotisme et le mystère que dégagé son colocataire. Cela dit il ne se faisait pas d'illusions et savait que s'il était si proche de Noah c'est qu'il devait être un temps soit peu hautain et ça se voyait d'ailleurs ce qui avait tendance à énerver le plus jeune. Mais comme on ne refait pas le monde le premier année oublia cette pensée et partit dans la salle de bain où il s'enferma. Il ignorait en revanche que deux serpents se trouvait dans la même pièce que lui... Mitsuki pénétra dans sa douche et fit couler l'eau. Le jeune homme se mît sous le pommeau de douche et commença sa toilette en pensant à son prochain maquillage. C'est alors qu'un bruit étrange le fit un peu réagir... Comme des ... Sifflements ? Le premier année poursuivait ses gestes plus lentement sur ses gardes... Au dessus de sa tête pendait un dangereux serpent escaladant le pommeau de douche... Soudain il sentit quelque chose d'étrange sur ses cheveux...

Le jeune homme mît la main dans ses cheveux et... Un long cri traversa les dortoirs avec force. Le rouge est courageux certes mais il a horreur des effets de surprise. Il venait de se retrouver nez à nez avec un serpent peut-être venimeux, sans rien pour se défendre et complètement. Il sortit donc de la douche fixant la chose en réfléchissant à un moyen de s'en débarrasser au plus vite. Il chercha donc à tâtons à serviette sans regarder mais seconde erreur car un serpent se trouvait sur la serviette accrochée au porte serviette. "Ah ! Mais vas t'en sale bête immonde !" Cria le jeune homme en s'éloignant se retrouvant encerclé par les deux serpents. C'est alors que la porte de la salle de bain s'ouvrit à la volée et Mitsuki se retrouva complètement nu face à... Haku... Oh non... Bon à dieu crédibilité... Non c'est pas vrai... Le jeune homme se sentit honteux et se cacha un minimum par pudeur. "Haku ?" Demanda t-il surpris mais s'il savait qu'en réalité ces serpents appartenaient à son camarade de chambre le rouge risquait de se mettre dans une colère noire...
crédit (c) Chaussette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 33
Date de naissance : 25/06/1992
Date d'inscription : 03/04/2017
Lieu de naissance : Palais d'Agrabah
Emploi/loisirs : Etudiant en quatrième année à l'université Walt Disney
Quatrième année
Haku Badroulboudour
MessageSujet: Re: {chambre n°8} Aie confiance... Ft. Haku Badroulboudour Mar 15 Aoû - 19:41

Aie confiance

❝  Avec Mitsuki Yao & Haku Badroulboudour ❞

Le beau Haku n’avait ni entraînement de danse prévus ce soir, ni de cours ou encore aucune représentation à faire, pour tout dire il était tranquille pour la soirée. Ou presque. En effet la rose des sable venait de recevoir un message de la part du prince de cœur. Pas étonnant Haku était la personne en laquelle il avait le plus confiance … Il lui disait tout, ses craintes, son passé, ses idées en passant par ce qu’il souhaite et même ses hésitations en ce qui concerne ses performances sexuels avec le voleur des mille et une nuits. Il connaissait presque Noah par cœur et c’était bien le seul d’ailleurs. Même Hiro en personne ne le connaissait pas aussi bien que lui, ce qui lui décrocha un sourire satisfait. Rien que l’idée de pouvoir l’atteindre par-là était une idée tout à fait excitante pour Haku qui aurait 1001 poisons à lui faire goûter avant de l’achever … Le prince du désert récupéra son téléphone et tapa son message en réponse à celui du blond. Un sourire passa sur ses lèvres avant qu’il ne se mette en route en direction de la chambre du prince. Il avait au préalable déposé son sac dans la chambre avant d’y aller, même si Noah connaissait ses serpents il ne voulait pas prendre le risque qu’ils fassent encore des leur … Ces fous comme ces bêtes peuvent être jalouses des fois …

En entrant il ne fut pas surpris de le voir sur son trône qu’il avait fait installé exprès pour quand il recevait des invités. Noah lui afficha un sourire complice que le brun lui rendit en fermant la porte derrière lui. Pour jouer le jeu le serpent s’approcha souplement du prince de cœur et mit un genou à terre sans le lâcher des yeux. Le soleil couchant redessinait leur silhouette sur le mur en face et leur ombre tout aussi gracieuse l’une que l’autre était comme figé l’espace d’un instant. D’un geste doux le plus jeune prit la main de Noah et la baisa sans jamais rompre le contact visuel avec le plus âgé. Ce dernier sourit en coin à cette vision, il adorait la manière qu’avait Haku de le traiter. Le serpent laissa sortir une de ses canines en souriant embrassant les poignets de son prince et remonta le visage jusqu’à son cou où il apposa un baiser sensuel. Si Hiro pouvait voir ça, juste pour voir se déchirer son cœur à travers ses yeux … Mais de manière inattendu Noah décala la tête et posa une main sur l’épaule d’Haku pour lui intimer de reculer tout en cherchant son regard du sien. La rose des sables reprit contact avec ses yeux de manière hypnotisante. « Je ne veux plus, mon cœur appartiens à quelqu’un et tu le sais … » Lui annonça le prince de cœur en fronçant les sourcils. Si pour les autres il cachait sa relation avec le voleur, Haku était au courant de tout et c’était donc le premier à devoir se tenir sachant cela …

« Pardonnez-moi votre altesse … L’odeur de votre peau m’a soudainement attiré … » Joua Haku à la perfection en appuyant sur son sourire charmeur. Noah adorait la manière de s’exprimer d’Haku et même la manière de faire et c’était bien ça le problème … C’est ainsi qu’il était tombé amoureux du voleur … Décidément les gens d’Agrabah … Il y était lié de près, il sentait quelque part qu’il devrait sans doute y faire un tour, c’est son intuition qui lui soufflait … Cependant le prince lança un regard strict à son ami pour lui dire que ce n’était pas bon de s’engager sur cette voie là et qu’il lui avait donné un rendez-vous juste pour discuter. Les parties de jambes en l’air c’était avant qu’il ne tombe amoureux du voleur … Mais s’il y a bien quelque chose qui motivait Haku en dehors du fait que chaque tentative était un couteau de plus dans le cœur d’Hiro, c’était lorsque le prince de cœur lui interdisait quelque chose … D’une manière ou d’une autre il parvenait toujours à le faire revenir sur sa parole. « Votre peau sucré m’avait manqué … Le jour où vous m’avez fait goûter à cette drogue du pays des merveilles, je ne peux plus m’en passer … Veuillez m’en excuser. » Dit-il en inclinant la tête. Noah passa une main dans ses cheveux brun avant de lui faire signe de lever les yeux. Lorsque le serpent le fit le prince mit deux doigts sous son menton pour plonger ses yeux dans les siens.

« Je te pardonne parce que tu m’as toujours été utile et aujourd’hui le plus fidèle allié que j’ai jamais eus. » Lui avoua le prince de cœur. Haku fixa son regard intensément sans le perdre une seul fois. Il usa de son charisme empoisonnant pour séduire une fois de plus le prince du monde de la folie. Ce dernier se recula un peu pour s’enfoncer dans son siège. « Redresse-toi petit serpent. » Dit-il avec un sourire en coin. Haku s’exécuta et fixa le plus âgé un instant avant de passer près de son siège et s’asseoir sur l’accoudoir quand Noah le tapota. Le serpent se pencha à l’oreille du blond et susurra quelques mots qui firent sourire le prince de cœur.

« De quoi voulez-vous me parler ? Je suis à l’écoute … » Dit-il en restant toujours aussi proche de son visage. Noah le tourna dans sa direction avec un sourire en coin et détailla son visage allant de ses yeux envoutants jusqu’à ses lèvres pulpeuses et finement maquillés. Il n’y avait pas à dire Haku était une belle créature … Mais il ne restait qu’une tentation et son véritable amour était Hiro, personne d’autre. Haku lécha le coin de sa lèvre en les approchant de celle de Noah mais sans jamais les poser, le prince de cœur les effleura à peine mais repensa au voleur et baissa la tête.

« Arrête Haku, je ne peux pas … » Il ne pouvait pas trahir ainsi son amant, il l’aimait trop pour cela … Haku et lui s’amusait bien pendant un temps mais maintenant ça suffisait … Il se préservait pour son couple et personne d’autres … Haku ne bougea pas de sa position un seul instant continuant de faire courir son souffle dans la nuque du prince de cœur de manière tout à fait calculé.

« Vous ne pouvez pas majesté ? Cela ne veut donc pas dire que vous ne voulez pas n’est-ce pas ? » Noah n’aimait pas que le serpent joue ainsi avec les mots, ça avait tendance à le déstabilisé. Comme beaucoup il n’était qu’un homme et face aux provocations qu’une beauté comme Haku, il ne pouvait pas résister éternellement … Noah se contenta de soupirer, alors qu’il allait répliquer quelque chose le plus jeune l’en empêcha. « Vous n’êtes pas obliger de me répondre … La rose n’a pas à se justifiée pour sa beauté … » Affirma-t-il sous le regard méfiant de Noah. « Ni de pourquoi celle-ci à des épines … Mais nous étions là pour parler de vos problèmes n’est-ce pas ? » Ce n’était en rien un échec, au contraire il sentait qu’il avancer et Hiro ne lui ferait jamais obstacle sur le chemin du règne, au contraire, il l’écraserait comme un insecte. « Vous avez soif ? » Demanda Haku qui appuya sur le fait que le prince de cœur ait perdu sa langue tout à coup.

« Non, je vais bien. » Affirma le blond en manque de mot. Haku l’avait toujours fasciné même après avoir couché des dizaines de fois avec lui. Il avait toujours ce côté ensorceleur, il lui faisait perdre ses mots et ses moyens quand il était en sa présence. Mais il était aussi son ami le plus cher, il ne pouvait pas couper les ponts de cette manière … Serpent dangereux ou venimeux, Haku était une tentation que Noah ne pouvait pas se permettre. Ne jamais croquer dans cette pomme que lui tendait le serpent, il le savait mais l’envie était trop grande … « Je voulais que tu m’aide à trouver une idée … J’aimerais faire rêver mon amant à notre prochaine rencontre mais je ne sais pas comment … J’ai l’impression que rien ne pourra le surprendre … » Avoua Noah qui avait tout de même des craintes concernant le voleur. De plus ils s’étaient quitté en d’assez mauvais termes … Sans être fâchés l’un contre l’autre c’était plutôt tendu …

« C’est pour vous faire pardonner d’une erreur majesté ? » Demanda Haku qui comme d’habitude avait visé juste. Il reconnaissait le regard du prince de cœur quand il réfléchissait ainsi. Noah se contenta de baisser les yeux en guise de réponse que la rose des sables comprit parfaitement. « Il y a toujours quelque chose qui pourrait surprendre quelqu’un, surtout venant de l’être aimé. » Ajouta Haku qui eut l’attention de Noah qui tourna les yeux dans sa direction attendant ses explications. « Prenez une atmosphère intime, un lieu romantique. Pétale de roses éparpillés sur le sol, flammes des bougies vacillant à vos passages … » Noah voyait déjà la scène se dérouler devant ses yeux tellement le récit d’Haku était précis et transportant … « Imaginez votre bel étalon assis, jambe légèrement écartée … » Tout en racontant Haku le guida en écartant les cuisses du prince de cœur qui se laissa faire en regardant le geste du brun. Il utilisait ses sentiments à bon escient pour le déconcentré et ça marchait très bien … « Avec votre grâce légendaire vous vous glissez vers lui en lui lançant des regards de braise … » Le serpent se pencha souplement et sensuellement comme dans un pas de danse harmonieux et s’approcha voluptueusement vers le prince de cœur jusqu’entre ses cuisses où il y posa ses mains de chaque côté en jetant des regards ensorcelant que Noah ne put éviter. « Vous laissez son imagination voyager un instant en plongeant votre regard dans le sien et en le guidant à votre objectif principale. » Lui démontra-t-il en approchant le visage de son entrejambe. Le serpent s’arrêta à quelques centimètres et fixa le prince de cœur qui soupirait déjà de cette situation érotique à la pensé d’Hiro et à la vue de son ami entre ses jambes. « Avant de vous attaquer au plus sensible vous le laisser patienter, faisant monter son envie … Avant de lui infliger le premier coup fatal. » Sans prévenir et à la façon des serpents le jeune prince d’Agrabah vint déposer un baiser sur la virilité offerte de son ami toujours recouvert de son pantalon. Cependant un léger gémissement franchit les lèvres du prince qui pencha légèrement la tête en arrière.

« Imbécile … » Dit-il avant d’attraper son col avec violence et de l’embrasser à pleine bouche. Il n’avait pas pu se retenir, la tentation était beaucoup trop forte pour lui. Haku afficha un sourire avant de répondre sensuellement au baiser. « Maintenant que t’as commencé tu vas pas me laisser dans cet état … » Haku sourit en coin avant de se glisser à son oreille.

« Je serais capable de faire n’importe quoi pour vous mon prince … » Mentit le serpent avant que Noah n’attrape ses hanches pour l’asseoir à califourchon sur lui et l’embrasser à nouveau. Haku rompit le baiser après avoir joué avec la langue du blond de la sienne. « Et on pourrait faire l’amour toute la nuit aussi, je recommencerais à vous satisfaire de ma langue encore et encore. Tant que vous ne serez pas lassé de la sensation chaude et humide de ma bouche je n’arrêterais pas … » Lui dit-il en l’entraînant dans la luxure. Noah passa ses mains sous son haut caressant sa peau d’une douceur infinie. « Est-ce que vous serez capable d’appliquer mes conseils pour votre amant ? » Noah arrêta immédiatement en repensant au voleur et éloigna ses mains du corps d’Haku. Ce dernier eut un sourire en coin et approcha ses lèvres de son oreille. « Faudrait-il encore que vous mettiez de côté votre statue de prince pour vous abaissez à ce niveau … » Lui rappela le serpent qui tentait de faire réaliser à Noah que le voleur n’était pas un homme pour lui … « S’abaisser plus bas qu’un voleur reviendrait à ce qu’un roi plie le genoux face à un mendient … Mais si vous l’aimez … Les classes sociales ne devraient pas vous poser soucis, n’est-ce pas ? » Noah tourna la tête dans une autre direction, le serpent avait visé juste encore une fois … C’était là la source du problème dans leur couple … « Sachez qu’avec moi tout est permis majesté, rien ne sortiras de cette chambre, de plus nous sommes entre noble, n’ayez crainte, votre image ne sera que glorifiée … » Noah baissa les yeux se sentant coupable mais approuvant d’un autre côté les paroles du jeune homme … Haku voyait bien qu’il avait réussi à l’embrouiller comme à chaque fois, ce qui le fit sourire. « Vous avez peut-être besoin de calme ? On peut se revoir plus tard si vous le désirez ? »

« Oui, j’ai besoin d’être seul. Merci d’être venus Haku, on se reverra bientôt. » Dit-il en tournant la tête ailleurs tandis que le prince des sables descendait de ses jambes et mit un genou à terre en baissant la tête faisant la révérence au prince incontesté de l’école.

« J’espère bien votre altesse … » Dit-il en relevant les yeux vers lui. Il eut un sourire en coin avant de se relever et de se diriger vers la porte. Il sortit de la pièce et avant de fermé se tourna une dernière fois vers le plus âgé. « Si l’envie vous viens de m’appeler pendant la nuit … Vous savez que je suis à votre disposition. » Dit-il d’un sourire. Il inclina la tête sous le hochement positif de Noah avant de refermer la porte et de se diriger vers la sienne, un sourire fier aux lèvres. Il avait encore avancé dans cette guerre, il ne restait plus que quelque pas à faire avant de mettre son plan d’exécution en route. Hiro ne sera bientôt plus que de la poussière, après avoir brisé son cœur, il se chargerait du reste … Haku pénétra dans sa propre chambre et jeta directement un œil vers son lit. Son sac était maintenant en dessous et son lit fait. Tiens, Mitsuki était rentré ? Le prince des sables s’approcha du centre de la pièce avant de murmurer. « 'atfali, waeadat … » qui signifiait "mes bébés, je suis rentré" Mais ni l’un ni l’autre n’approcha …

Pourtant aucun d’eux ne lui avait jamais désobéit par le passé … Il y avait quelque chose de pas normal … Il leur était arrivé malheur … Mais avant que le brun ne puisse se précipité en direction de ses affaires, un cri de panique retentit dans la salle de bain faisant tourner les yeux du noble vers cette dernière. Il semblerait bien qu’il les ait retrouvés … Un soupir passa la barrière de ses lèvres tandis que sans la moindre gêne le jeune homme ouvrit la porte et pénétra dans la pièce où se trouvait ses deux reptiles ainsi que le rouge … Entièrement nu … Le prince des sables haussa un sourcil en regardant le corps de son colocataire sans la moindre gêne puis posa ses yeux sur ses serpents. Mitsuki prononça son prénom sous le choc et une fois que ses animaux de compagnie l’eurent rejoint comme des chiens accueillant leur maître, il croisa de nouveau le regard de son colocataire avec un sourire en coin.

« Tu essayais de leur faire prendre un bain ? » Plaisanta Haku qui restait là comme si le plus jeune n’était pas entièrement nu … « Tu devrais te méfier de pas te doucher quand ils sont dans les parages, ils pourraient la prendre pour un de leur congénère. » Annonça le prince en lançant un regard en direction du bas-ventre de Mitsuki avec ce sourire qui le caractérisait. « Leur morsure est particulièrement toxique voir mortelle. » Sous-entendit Haku avant de sortir de la pièce sans prendre le temps de refermer la porte. Le brun alla directement s’asseoir sur son lit et ses cobras l’entourèrent, ils avaient l’air heureux qu’il soit rentré et ne le lâchait plus de peur qu’il parte encore. Beaucoup de monde qui connaissait le secret d’Haku se demandait s’il était intime avec ses animaux à ce point … Disons qu’ils étaient proches et que pour l’expérience il s’était essayer à de nouvelles choses … Il n’y avait qu’avec lui que ses serpents étaient comme ça, avec un autre inutile d’essayer … Il mourrait sur le coup … Le plus grand releva le regard en direction du Chinois. « Tu n’as pas à me faire ce regard choqué … J’en ai vu d’autre. » Dit-il de manière détacher en caressant la tête de l’un de ses cobras. Oui il jouait, où était le mal ?
crédit (c) Chaussette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 20
Date de naissance : 24/02/1995
Date d'inscription : 01/11/2015
Lieu de naissance : Chine - Terre des dragons
Emploi/loisirs : Etudiant en première année à l'Université Walt Disney
Première année
Mitsuki Yao
MessageSujet: Re: {chambre n°8} Aie confiance... Ft. Haku Badroulboudour Mar 15 Aoû - 22:55

Aie confiance...

❝ Avec Mitsuki Yao & Haku Badroulboudour ❞

Mitsuki observa le brun toujours choqué mais les serpents le rejoignirent faisant tiquer le plus jeune. C'est quoi ce bordel ? En plus ces choses viennent d'Agrabah ? Le rouge ne put se poser plus de question car il voyait le regard appuyer de l'autre étudiant sur son corps nu... Le brun lui demanda alors s'il essayait de leur faire prendre un bain... Mitsuki ne pu répondre tant il était perdu. Nu face à ses amis il aurait rit et fait l'imbécile mais face à Haku ou qui que ce soit d'autre c'est... Trop... Le plus jeune se Maria très bien à sa couleur préférée. "Non c'est eux qui ont voulu prendre une douche avec moi !" S'exclama le jeune homme en montrant du doigt les reptiles. C'est alors que le second noble lui conseilla de pas prendre de douche quand il sont dans les parages car il pourrait la prendre pour leur congénères... Qui quoi ? Se demanda le jeune homme mais en voyant le regard du plus âgé en direction de son bas ventre le rouge se cacha l'entre jambe. Ça c'est vraiment...

Mitsuki tourna les yeux en grognant un peu alors que le jeune homme face à lui, lui avoua que leur morsure était douloureuse et mortelle... Le plus jeune leva des yeux choqués vers lui et ça le faisait rire ? Mais non il blaguait il était pas sérieux... Si c'était le cas y avait un problème chez Haku... En tout cas il n'était peut-être pas comme le pensait Mitsuki mais il préféra se dire qu'il lui mentait pour lui faire peur. Quand le plus grand s'éloigna le jeune homme attrapa son pyjama et s'habilla rapidement... Il n'aimait pas trop l'idée que son colocataire sexy l'ait vu à poil... Mais bon sang que fabrique t-il avec des serpents ? Pourquoi être si proche et les emmener à l'université ? C'est interdit... Le plus jeune entra dans la chambre et fixa son colocataire... Il avait quelques questions à lui poser... Le brun lui dit alors de ne pas prendre cet air choqué et qu'il en avait vu d'autre en caressant la tête d'une de ses sales bestioles... Le plus jeune observa son interlocuteur comme s'il lui demandait s'il était sérieux. "Mais... Fais quand même comme si tu n'avais rien vu..." Demanda le plus jeune honteux... "Et comment ça se fait que tu gardes tes serpents avec toi ? Tu ne devais pas les laisser à Agrabah ?" Demanda le rouge intriguait...

Il se demandait vraiment si le jeune homme était zoophile en le voyant agir avec ses serpents... "Haku... Tu n'as jamais... Enfin..." Le rouge se racla la gorge... Demander ça c'est un peu tendre le bâton pour se faire battre mais autant satisfaire sa curiosité. "T'es serpents t'ont déjà fait des choses ? Enfin je veux dire... Est-ce que tu as déjà couché avec eux ?" Demanda le rouge un peu surpris et il avait aussi peur de la réponse mais autant être fixer... Mais il ne voulait plus les voir dans sa salle de bain en tout cas... Ce serait cool... "Et si tu pouvais leur donner l'ordre de me laisser mon intimité j'avoue que ça m'arrangerai..." Avoua le rouge gêné...
crédit (c) Chaussette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 33
Date de naissance : 25/06/1992
Date d'inscription : 03/04/2017
Lieu de naissance : Palais d'Agrabah
Emploi/loisirs : Etudiant en quatrième année à l'université Walt Disney
Quatrième année
Haku Badroulboudour
MessageSujet: Re: {chambre n°8} Aie confiance... Ft. Haku Badroulboudour Mar 19 Sep - 18:01

Aie confiance

❝  Avec Mitsuki Yao & Haku Badroulboudour ❞

Ses serpents étaient sans doute la chose qu’il chérissait le plus, s’il leur était arrivé malheur dieu sait ce qu’il aurait fait … Ne pas les voir arriver lorsqu’il les a appelé l’a tellement inquiété, il serait mort de chagrin s’il les perdait. Et si quelqu’un avait mis la main dessus il n’aurait sans doute pas hésité à assassiner cette personne, sans la moindre remord … Mais c’est en entendant un bruit sourd dans la salle de bain suivi d’un cri que le brun avait rapidement comprit que ses chers animaux se trouvaient avec son colocataire. Cela faisait bien longtemps qu’il ne les avait pas fait se défouler depuis qu’il était ici, ils avaient sans doute besoin de s’amuser un peu et son colocataire arrivait à point nommé … C’est complètement nu qu’il le découvrit et accompagner de ses deux reptiles qui rampèrent à toute vitesse vers lui apparemment ravis de le revoir. Cela le soulageait de les savoir en forme et en pleine santé, ça lui aurait fait beaucoup trop mal d’apprendre leur décès … Tel Voldemor avec son python, de la même manière le jeune prince du désert ne supporterait pas s’en séparer ou qu’il leur arrive malheur. Haku plaisanta alors en demandant pourquoi il avait voulus prendre un bain avec ses serpents mais l’autre répondit qu’il s’agissait plutôt de l’inverse en pointant les serpents du doigt.

Haku haussa un sourcil en laissant ses reptiles s’entourés autour de ses bras. Le garçon se mit à rire de manière sadique avant d’hausser les épaules et de faire une petite vanne sur le sexe de son colocataire que celui-ci dissimula du mieux possible pour ne plus qu’Haku l’ait en vue. Après avoir annoncé de manière étrangement joviale que leur morsure était mortelle, le brun retourna dans la chambre pour s’installer sur son lit avec ses reptiles qui frottèrent leur tête contre la joue d’Haku. Mitsuki revint habiller et le plus âgé lui demanda de ne pas faire la jouvencelle, il en avait vu d’autres et plus d’une d’ailleurs. C’est d’un air embarrassé que le plus jeune lui demanda de tout de même oublier ce qu’il venait de voir faisant sourire Haku d’un air mauvais.

« Quel prix tu me propose ? » Demanda la rose des sables avec amusement. Il n’avait pas besoin d’argent en réalité, il voulait savoir jusqu’où la gêne de son cadet pouvait le mener.

Haku continua de caresser la tête de ses serpents d’un air distrait en les regardant. Ils étaient vraiment fascinant, ils lui ressemblaient tellement … S’il se sentait aussi proche d’eux c’est bien parce qu’ils avaient énormément de points communs. Mais lorsque le rouge demanda pourquoi il avait amené ses serpents avec lui alors qu’il aurait pu les laisser à Agrabah, cela fit froncer les sourcils d’Haku qui prit un air plus menaçant en tournant un regard pesant sur le plus jeune. Il le dévisagea de manière sévère tandis que l’un de ses serpents se dressa sur son épaule de façon agressive. Haku fit claquer sèchement sa langue contre son palais, froissé par la remarque du Chinois.

« Il est hors de question de m’en séparer. » Répondit simplement Haku d’une voix beaucoup plus sur la défensive. « De plus ça ne te regarde pas, ils sont mieux à mes côtés que loin de leur maître. »

Par moment Haku pouvait être désirable au possible mais lorsqu’il se mettait en colère il pouvait être plus dangereux que ses reptiles. Telle une fleur aux épines empoisonnée, mieux valait ne pas trop titiller sa colère qui pouvait s’avérer être un véritable raz de marée … Haku détourna un instant le regard sur son serpent qui s’apprêtait à attaquer pour le calmer d’un simple regard. Lorsque le rouge continua à parler, le regard du brun se reposa rapidement sur lui. Il commença sa phrase faisant hausser un sourcil interrogatif au plus grand qui attendait la suite de sa phrase laissé en suspension. C’est quand l’autre la termina que la rose des sable eut un rire amusé voir moqueur. Alors c’est vraiment ce que pensé les gens lorsqu’ils le voyaient avec ses deux reptiles ? Même s’il était proche d’eux il n’allait pas jusqu’à être aussi intime non plus … Mais puisque c’est ce qu’il croyait pourquoi ne pas s’en amusé.

« Pourquoi ? Cela t’intrigue à ce point ? » Demanda le prince du désert d’un air enjoué. « Que ce soit le cas ou non en quoi cela t’intéresse de le savoir ? Ce qui nous lie mes serpents et moi resteras secret, je te laisse à ton imagination … » Dit-il en laissant ainsi planer le mystère tout en embrassant le museau d’un de ses serpents. « Tu n’as pas l’air de les apprécier, pourtant ce sont de charmantes créatures n’est-ce pas ? » Demanda le prince en redressant un peu son avant-bras pour surélever l’un de ses reptiles afin que Mitsuki le voie au mieux. Haku se releva souplement de son lit pour se remettre debout et avancer en direction de son colocataire. « Si tu ne les dénigre pas il n’y a pas de raison qu’il ne t’apprécie pas. C’est la même chose pour moi si cette affaire s’ébruite. » Dit-il de manière beaucoup plus sérieuse. « Je compte sur toi pour que cette petite histoire reste entre nous, d’accord ? » Proposa Haku sonnant plus comme un ordre caché qu’autre chose. D’un geste rapide il referma la bouche de Mistuki en relevant son menton. « Ta mâchoire va finir par se décrocher à force, tu devrais faire attention. »

Haku lui adressa un léger sourire en coin avant de s’approcher de son sac pour en sortir un sac plastique. Il l’ouvrit et en sortit deux souris morte qu’il lança par-dessus son épaule. Avant que ces dernière ne commencent à retomber ses deux reptiles attrapèrent les bêtes dans leur gueules pour en faire leur festin. Vraiment fascinant ces cobras …
crédit (c) Chaussette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: {chambre n°8} Aie confiance... Ft. Haku Badroulboudour
Revenir en haut Aller en bas

{chambre n°8} Aie confiance... Ft. Haku Badroulboudour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» Fiche Technique de Haku D. Byakko
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Descendants nouvelle génération :: Dortoirs des nobles-