Partagez|

{maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 118
Date de naissance : 31/10/1994
Date d'inscription : 25/10/2015
Lieu de naissance : Angleterre
Emploi/loisirs : Etudiant en deuxième année à l'université Walt Disney
Deuxième année
Yoka Devil
MessageSujet: {maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants Mar 11 Juil - 22:36

Vamos a la playaAryu Cheshire & Yoka Devil

Yoka était heureux en début de soirée, il se disait qu'il serait dans un cadre idyllique avec ses amis et surtout Chizuru. Seulement Satoshi, venait de lui apprendre qu'il avait menti et que Chizuru avait décliné l'invitation mais il savait qu'autrement il ne serait pas venu et il n'aurait pas pu dire aux autres qu'il y avait un mannequin à la soirée... Miyavi s'était excusé avec Satoshi car ils avaient tous deux eu cette idée pour le moins déplaisante pour le blond brun... En effet il servait une fois encore de roue de secours. Mais il ne leur en voulait pas car il savait au fond qu'ils l'avaient poussé à venir pour qu'il s'amuse un peu et se décoince. Seulement entre les défilés, les cours, son club et les entraînements qu'Haku lui avait conseillé de faire, le mannequin avait du mal à trouver du temps... Yoka s'assit sur les marches en regardant les autres criaient et beugler comme des animaux au son de la musique, sous les palmiers devant la mer sous un beau couché de soleil crépusculaire. Pour certains c'est le rêve mais là Yoka sature un peu à dire vrai comment communiquer normalement avec cette musique de sauvage à fond ? Comme si on ne l'entendait pas si elle était plus basse.

Au moins durant les soirées chez les nobles ils faisaient en sorte que la musique soit assez forte pour couvrir le brouhaha des discussions mais assez basse pour entendre le doux chuchotement de la personne qui parle à l'oreille de l'autre... C'était tellement plus mondain mais aussi plus sensuel... Yoka secoua la tête pas de comparaison, c'est pas comparable. Le blond brun tourna la tête et vit Hiro et Satoshi s'asseoir à ses côtés. Satoshi tentait de le convaincre de s'amuser là où Hiro lui disait de lui foutre un peu la paix et tenter de rire un peu avec lui. Yoka leur fit des sourires polis et le voleur partit dans la maison. Satoshi se releva suivant le brun comme son ombre pour éviter que ses tendances cleptomane ne ressortent. S'il avait invité son meilleur ami c'est pour lui confier que rien n'avait changé pour lui mais qu'il ne voulait plus que Noah ne le torture alors il s'éloigne du voleur à l'université. Hiro comprenait et lui accorda qu'il avait raison de faire cela. C'est bien mignon tout ça mais Yoka n'avait de cesse de demander à certains de ne pas approcher trop du feu excepté Koichi qui est un démon, à Kai d'arrêter de sauter dans l'eau pour un oui, pour un non entraînant certains avec lui. Yoka n'est certes le père du tigre mais il pourrait se blesser. D'autant que le tigre est habituellement calme et distingué... Cette soirée les rendait tous complètement fous pour ceux qui ne le sont pas de nature...

Le mannequin les observa en faisant des signes négatifs de la tête mais jusqu'où il vont aller. Soudain Satoshi sortit de la maison et leva son bras une grosse bouteille de tekila à la main. "J'ai trouvé l'alcoooooool ?" Cria le chocolatier et Hiro sortit de la maison derrière lui deux bouteilles d'alcool diverse et variés dans chaque mains... Tous les membres de la fête hurlèrent et Satoshi mît tout les alcools sur la table. Oh non... Là Yoka sens qu'il va décédé. Il ne boit pas, il avait retenu la leçon à sa dernière cuite et ne fait que fumer... Satoshi alla près d'Aki pour le mettre au défi. Hiro lui avait sa bouteille à la main étalé dans les poufs prêt à se bourré jusqu'au petit matin en regardant les autres se déhancher... "Viens on fait un jeu avec l'alcool." Proposa Satoshi à Aki. Yoka s'avança inquiet. "C'est peut-être pas une bonne idée..." Le chocolatier lui tendit dès sacs en plastique. "Tiens tu pourras nous les donner quand on aura envie de vomir s'il te plait ?" Lui dit-il le sourire aux lèvres... Oh c'est pas vrai...

Elle est loin la belle époque des soirées de nobles où Yoka était assit sur un divan de velours à fumer les mêmes cigarette que sa mère et où les autres buvaient ses paroles... Non là les autres boivent tout court... Le blond brun prit les sacs et s'éloigna. "Aller Koichi tu viens ?!" Pour toute réponse positive le démon eut un sourire leva sa bouteille de bière vers Satoshi et bus une gorgée. Satoshi lui sourit et se retourna cherchant dans les invités. "Et toi Aryu ? Ça te tente ?" Demanda t-il. "Kai on va éviter.
-En effet vos jeux sont puérils mais j'adore cette boisson c'est quoi ?
-De la manzana chéri." Lui répondit Satoshi. Kai paru émerveillé et bu de tout son saoul... C'est pas vrai. Satoshi leva son verre. "À celui qui en boira le plus !" Cria-t-il avant que la musique ne crie de nouveau. Yoka se tenait les tempes qu'elle idée d'avoir dit oui ?.

© Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 22/12/2016
Lieu de naissance : Pays des merveilles
Emploi/loisirs : Etudiant en sixième année à l'université Walt Disney
Sixième année
Aryu Cheshire
MessageSujet: Re: {maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants Mar 11 Juil - 23:19
Vamos a la playa
Nom du joueur 1
Yoka Devil
« Fils de Cruella Devil »
Nom du joueur 2
Aryu Cheshire
« Fils du chat de Cheshire »
Une soirée ? Organisé dans l’appartement de Maya, leur professeur et par extension le frère de Satoshi et le tout au bord de la mer avec des amis c’était le cadre idéal ! Aryu ne pouvait pas refuser ! C’est même le premier qui accepta l’invitation en demandant qui serait présent. Peut-être qu’il y aura toute la clique de malade et quelques belle femme à regarder en maillot de bain. Ce serait parfait pour une nouvelle fête ! Ca faisait déjà bien longtemps que le blond n’avait plus assisté à une soirée ! C’était il y a deux jours … Dès leur arrivés ils avaient tous été subjugué par la beauté des lieux et la grandeur de la maison ! Ils avaient de la chance que Satoshi ait un frère qui soit professeur ! Ils commencèrent par mettre la musique à fond, ou rectification, Aki se chargea de brancher la musique à en péter les watts, et la plupart se mettait à danser. Aryu se rendit sur l’un des fauteuils au bord de la plage et s’y allongea en riant en voyant Kai sauter dans l’eau de cette manière. Aki vint alors se recoucher sur lui le faisant rire un peu plus de sa voix grave. L’ancien félin attrapa le bohémien par la taille ne le lâchant que quelques minutes plus tard. La soirée commençait bien et Aryu s’amusait déjà !

C’est alors qu’un cri retentit près de l’entrée de la maison annonçant qu’ils avaient trouvé l’alcool. D’un seul coup Aryu tourna le visage vers les deux compères avec l’air d’un félin affamé. Ça déconnait plus, s’il avait une bouteille dans la main il ne risquait pas d’arrêter avant d’avoir avalé la bouteille en entier. C’est Hiro et Satoshi les grands gagnants du loto, ils avaient ramené un truc comme six ou sept bouteille et il devait en rester sans doute à l’intérieur. De quoi en avoir une entière chacun. Pour Aryu il lui en faudrait au moins deux pour être bien. Bourré, soyons honnête, mais bien quand même. Tout le monde se pressa vers les deux meilleurs amis comme une bande de loup affamé comme s’ils venaient de trouver le saint Graal. Mais pour le félin soyons clair c’était bien plus que ça !! Que serait une fête sans alcool ? Aryu se frotta les mains en s’asseyant sur le canapé près de la table où Satoshi posa les bouteilles qu’il avait dans les mains. Aki se mit à hurler pour rameuter ceux qui n’étaient pas encore venus comme Yoka par exemple … Pourquoi il restait dans son coin ? C’était la fête, il fallait s’amuser !! Mais son attention fut détournée par Tsuzuku qui lui tapa le bras de son coude pour lui tendre un shot vide. Ryoga lui envoya une plaisanterie qui le fit bien rire et n’avait maintenant que l’objectif de boire en tête.

« Faites tourner l’alcool les gars ! » Lança Aki en prenant une bouteille pour remplir les shots un par un. Satoshi le défia ce qu’accepta tout de suite le bohémien qui ne savait pas dans quoi il se lançait. « C’est pas de notre niveau ces petits verres rikiki, pour nous c’est des choppes de bière plein d’alcool pur qui nous faut ! »

Le malade, il se lançait déjà dans des défis titanesques … Il allait finir minable … Comme la plupart, Aryu souriait juste en ayant l’image du lendemain s’afficher dans sa tête. Tout le monde allongé de partout dans la maison dans des positions ou situation improbables, des cadavres de bouteilles éparpiller de partout, à la mer aussi, possible qu’il y en ait même un qui ait pris le large d’ici demain … Aryu voyait tellement d’images folles alors qu’il n’avait pas encore commencé à boire. Que serait le fils du chat de Cheshire s’il n’était pas complètement barré de nature ? Yoka vint leur dire que ce n’était pas une bonne idée mais Satoshi lui colla des sachets dans les mains en lui disant de les distribuer aux personnes malades … Ah ben ça il y allait en avoir ouais … Koichi se joignit à la fête et trinqua avec Aki qui se mit à rire comme un malade avant de commencer à boire cul sec l’alcool. Il avait l’air d’avoir la tête qui tourne car le blond à pics tanguait déjà. Mais il riait toujours, c’était bon signe, il n’allait pas faire un coma tout de suite … Satoshi demanda à Aryu s’il était partant et ce dernier fit un regard intense au chocolatier.

« Si je suis prêt ? » Demanda le blond en se redressant du canapé de manière féline. « A vous faire mordre la poussière tu veux dire ? » Surenchérit-il avec un sourire provoquant. Il attrapa la bouteille que tenait Satoshi pour lui arracher des mains et boire une gorgée sans le lâcher du regard. Une fois qu’il eut terminé il sourit encore plus. « Préparez-vous je vais tous vous baiser ! » Annonça le félin sur un ton roque et fort peu distingué. Aki leva son verre en criant un "ohhh" comme pour accentuer le clash du chat. « Aller bouge-toi la montagne ! » Dit-il en tapant le ventre d’Hiro qui était avachit sur le canapé. « Je vous prends tous s’il le faut, on y va à la bouteille, qui veut participer ? » Appela le blond en jetant une bouteille à Tsuzuku. Aki dansait au son de la musique tout en buvant dans sa bouteille et Aryu continuait de mettre les autres au défi. « Le premier qui finit sa bouteille remporte la partie ! » La soirée promettait d’être inoubliable surtout vu le rythme où ils allaient se descendre les bouteilles … Accroche-toi Yoka …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 118
Date de naissance : 31/10/1994
Date d'inscription : 25/10/2015
Lieu de naissance : Angleterre
Emploi/loisirs : Etudiant en deuxième année à l'université Walt Disney
Deuxième année
Yoka Devil
MessageSujet: Re: {maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants Mer 12 Juil - 0:08

Vamos a la playaAryu Cheshire & Yoka Devil

Yoka se sentait comme un adulte entouré d'enfants qui avaient trouvé des jouets dangereux. Alors que le plus jeune ici c'est sans doute le blond brun... Comment faire là ? Actuellement le mannequin n'avait plus qu'à prier. Mais là c'est claire à la fin de cette soirée ce serait le seul sobre. Yoka se jura alors de partir à l'aube quand tout le monde dormira, pour éviter les problèmes avec Maya leur professeur. Mais il ne voulait pas partir tout de suite histoire de ne pas perdre bêtement un pote... Parce qu'à ce rythme là c'est sûr y en a un qui va mourir. Dans le lot il n'y a pas que des immortels. Et ces malades qui se lancent des défis alcoolisés acquiescent à toutes les débilités des uns et des autres... Non là Yoka n'est pas perdu ou désespéré mais il sent la longue soirée arriver. Aki l'appela pour boire mais le mannequin déclina gentiement par un signe négatif de la tête et s'éclipsa en voyant Tsuzuku s'avancer vers le bohémien. Miyavi observa son meilleur ami et rit à ses excès de folie. Quand Satoshi défia Aryu ce dernier lui affirma que non seulement il était prêt mais qu'en plus il leur ferait mordre la poussière.

"Ah ouais ben vas-y montre nous !" Lui lança l'homme au chapeau prêt à voir le chat de la soirée se défoncer... Yoka observa ça exaspéré. Se tenir loin des buveurs allait être difficile. Mais le blond brun se mît sur le canapé le plus loin possible de l'alcool. Le chat utilisa un vocabulaire très vulgaire que releva plusieurs personnes à la fois. D'abord Aki qui l'encourageait par son "ooh" significatif. Satoshi qui lui lança un "ah ouais ?". "On va voir qui va baiser qui." Assura Tsuzuku et Ryoga qui acquiesçait à côté une bouteille à la main. "Popopo." Fit Miyavi pour suivre son meilleur ami. "Alors ça c'est vulgaire !" Lui annonça l'ex tigre. Autant de réaction qui firent tourner la tête à Yoka dans une autre direction. Faut vraiment qui arrêtent mais ils ne l'écouteront pas et en plus après l'avoir transformé en distributeur de sac plastique, il finira en poubelle humaine lui refilant les verres en plastique inutilisables... Le mannequin soupira qu'elle soirée de merde vraiment... Aryu tapa le ventre d'Hiro qui sursauta. Il avait déjà bien entamé sa bouteille lui aussi étant bien entamé d'ailleurs. "Eh eh oh, tu me parle autrement s'teuplais..." Dit-il d'une voix un peu alcoolisée. "La prochaine fois..." Dit-il en levant son index. "Je te casse le bras..." C'était plus drôle que menaçant car Hiro n'était pas trop en état de mettre à exécution ses paroles même si en temps normal ça ne lui aurait posé aucun souci.

"Mais mon pauvre t'es déjà quasi torché ! Aller écoute Aryu décale toi." Lui demanda son meilleur ami. Le voleur s'écarta avec difficulté serrant sa bouteille contre lui. Aryu provoqua de nouveau disant qu'il les prenait tous et demanda qui veut participer. Tsuzuku attrapa la bouteille et l'ouvrit. "À la tienne !" Cria-t-il et Ryoga ouvrit la sienne en criant. Kai observa la battle, Hiro observait en descendant plus sa bouteille. Satoshi cria un "ok bébé !" En levant sa bouteille. Koichi s'avança avec un regard menaçant. Il prit une bouteille qu'il ouvrit avec un sourire. "Si tu veux jouer petit on va jouer..." Dit-il en observant le chat. Miyavi alla avec Aki pour danser un peu, buvant parfois à sa bouteille. Yoka regarda le concours d'alcool dégouté... Aryu fixa les règles en disant qu'il fallait finir la bouteille pour remporter la partie. Yoka se dit que c'était vraiment une très mauvaise idée... "Aller montre nous ce que tu as dans le ventre chaton." Lui annonça Tsuzuku. "Ouais vas-y Aryu défonce les et vive les félins." Le soutint Kai une bouteille de bière à la main... Si seulement Chizuru était là... Yoka tenta de se reprendre faut vraiment qu'il arrête de penser à lui.

Yoka posa un coude sur le dossier du canapé et se tint la tête sur le poing, ses jambes repliées sur le canapé, il observait la mer. Mais il fut perturbé de nouveau par la soirée. "Ok aller un deux trois !" Lança Satoshi en commençant à boire cul sec avec les autres participants. Mais tous eurent du mal à arriver à ne serait-ce qu'un quart de la bouteille. Le blond brun était exaspéré. Ryoga posa sa bouteille. "Ok vous avez gagné." Dit-il en partant vers Yoka pour prendre un sac. Le mannequin s'éloigna un peu et lui tendit. Koichi imperturbable regardait ses adversaire avec un sourire en coin sans décrocher ses lèvres de la bouteille dont le contenu se vidait à vitesse grand V. Satoshi se pencha vers les autres participants. "Là faudrait le déconcentrer pour qu'il arrête de boire.
-Mais comment ?" Demanda Tsuzuku. Cette fois ça aller être rude pour Yoka c'était sûr. Et même s'il avait plus tenté de les arrêter, il n'aurait pas réussi et en prime il serait passé pour le casseur d'ambiance autant rester en retrait et se faire tout petit jusqu'à la fin de la soirée qui s'annonce longue et douloureuse...

© Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 22/12/2016
Lieu de naissance : Pays des merveilles
Emploi/loisirs : Etudiant en sixième année à l'université Walt Disney
Sixième année
Aryu Cheshire
MessageSujet: Re: {maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants Mer 12 Juil - 17:06
Vamos a la playa
Nom du joueur 1
Yoka Devil
« Fils de Cruella Devil »
Nom du joueur 2
Aryu Cheshire
« Fils du chat de Cheshire »
Aki semblait s’amuser comme un fou et la soirée venait à peine de commencer. Il ne tenait déjà plus debout plus de dix secondes sans se casser la figure mais arrivait parfaitement à danser … Ce gars était extraordinaire … Lorsque le défis de l’alcool fut lancé, Aryu était bien sûr le premier à accepter et à entraîner tous les autres. Satoshi l’incitait à montrer sa vrai nature eh bien il n’allait pas être déçus … A la phrase du félin tous semblaient se prendre au jeu et Tsuzuku lui répondit en disant qu’ils allaient voir qui c’est qui allait baiser qui. Aryu lui fit un sourire hypnotisant et un regard profond dont seul lui avait le secret. Un joueur, et pas des moindres. Lorsque le fils du chat de Cheshire frappa le ventre d’Hiro pour le remuer ce dernier lui dit que s’il avait été dans un meilleur état il lui aurait cassé le bras. Aryu haussa un sourcil se demandant s’il serait capable d’aller aussi loin juste pour un simple geste. Après il était bourré ça n’aidait pas non plus … Mais le chat demandait à voir. Aryu semblait être encouragé par Kai qui était aussi un félin dans son autre vie, ça lui faisait plaisir d’être soutenu. Lorsque le félin distribua les bouteilles Tsuzuku fut le premier à boire. Le blond platine planta un regard de défi dans le sien avant de boire à son tour sans le lâcher des yeux.

Satoshi et Koichi suivirent le mouvement de près, cela faisait au moins quatre candidats en liste. La phrase du démon fit sourire en coin le chat alors que ce dernier continuait de s’enfiler des gorgées. Il s’arrêta au bout d’un petit temps pour pouvoir savourer un minimum sa bouteille. Ah ça pour jouer il voulait jouer oui ! Aki de son côté dansa coller serrer avec Miyavi tout en buvant lui aussi à sa bouteille. Mais au bout d’un moment le blond à pics se cassa la figure en loupant une marche des escaliers et atterrit directement l’arrière train dans le sable. On aurait pu penser qu’il s’était fait un mal de chien mais il finit par exploser de rire à ne plus pouvoir s’arrêter et se laissa tomber allongé dans le sable sa bouteille en l’air. Déjà que dans son état normal il avait un problème mais bourré ça devait être un vrai fiasco ! Aryu fit un signe négatif de la tête en voyant ça avant de rire à son tour. La situation était tellement comique qu’il ne put s’en empêcher. Tsuzuku défia alors le félin qui s’y attendait. Il lui demanda de leur montrer ce qu’il avait dans le ventre et il ne comptait pas passer à côté.

« Techniquement c’est de l’alcool mais peut-être pas … » Dit-il d’un air mystérieux. On ne pouvait pas lui enlever ses bonnes habitudes et encore plus s’il était bourré. « Je suis capable de tenir bien trois bouteilles, alors accrochez-vous, au cas où les sacs sont là-bas. » Annonça Aryu en montrant la direction où se trouvait Yoka. Il avait un ton de défi continuant de chercher les autres alors qu’il n’allait peut être pas pouvoir terminer cette soirée. « Vous allez tous finir la tête dans le sable ! » Aryu se mit à sourire avant de rejoindre le cercle des participants.

Au signal de Satoshi tous se mirent à boire Aryu compris. Il avait déjà bien descendu sa bouteille tout à l’heure mais alors là il n’eut aucun mal à la finir. Ce con était venus sans manger en plus … L’alcool à jeun c’est pas forcément le mieux … Ryoga déclara forfait pour aller vomir un peu plus loin et le félin ne put s’empêcher de rire de manière moqueuse avant de récupérer la bouteille du petit démon et de continuer de boire. Le félin fit une pause car la tête commençait à vraiment lui tourner et il ne voyait presque plus rien … Tout était trouble autour de lui et il avait tellement chaud qu’il pensait presque être dans un four. Il commençait à ne pas se sentir bien mais dans son bad trip le garçon avait envie d’aller plus loin dans la provocation. Il entendit vaguement que Satoshi demandait à Tsuzuku comment faire arrêter Koichi de boire. Le chat ne comprit pas tout de suite étant comme déconnecter de la réalité … Le blond platine finit par se redresser rapidement, voir même un peu trop. Il tangua dangereusement et se retint de peu à la table en face. Aki le montra du doigt en riant avant de s’étaler à nouveau dans le sable. Le chaton se redressa agilement et mit un pied sur la table.

« Qui sera le prochain à gerber que je lui récupère sa bouteille ! » Provoqua le blond en regardant l’assemblée. Il était encore plus vulgaire quand il avait bu et beaucoup plus sûr de lui aussi, ce qui n’était pas forcément cool pour les autres … Difficilement le sixième année monta sur la table basse et commença à déhancher suavement tout en collant la bouteille à son corps qu’il fit remonter petit à petit. Pourquoi il faisait ça ? Il était complètement torché, ça ouais, mais il ne savait même plus pourquoi il avait tellement envie de faire ça … « J’en suis déjà à ma deuxième, vous êtes lent ! » Dit-il en souriant un peu plus et en utilisant son regard hypnotique sans parvenir à le contrôler.

En voyant Koichi enchaîner les bouteilles le félin se prêta au jeu et continua de boire dans la sienne lançant un regard provoquant au démon. Il ne faisait pas le poids face à une créature magique. Même s’il en était une aussi, il n’avait pas autant de résistance et était déjà dans un bel état … Aryu termina sa deuxième bouteille et la lança plus loin dans le sable. Aki s’approcha pour lui tendre la sienne avant de courir près de Yoka et prendre un sac. Il était déjà malade mais ce n’était pas étonnant, le petit blond à pics ne tenait pas du tout l’alcool … Le félin entama la troisième bouteille mais n’arrivait plus à boire plus sans se sentir fiévreux … Il continua de danser au son de la musique en retirant son haut pour le jeter sur Hiro toujours allongé sur le canapé. Il avait chaud à n’en plus pouvoir et s’il avait pu se retirer la peau il l’aurait fait … Le blond platine continua de déhancher sans pouvoir se contrôler et fit un signe du doigt à Koichi pour l’intimer de s’approcher plus près de lui. Une fois plus proche Aryu attrapa le col de son haut pour l’attirer à lui.

« Ça se joue entre toi et moi on dirait. » Affirma-t-il avant de se reculer avec le sourire et de continuer à boire. Ce jeu allait finir par lui coûté cher car il le sentait, il n’allait pas tarder à lâcher …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 118
Date de naissance : 31/10/1994
Date d'inscription : 25/10/2015
Lieu de naissance : Angleterre
Emploi/loisirs : Etudiant en deuxième année à l'université Walt Disney
Deuxième année
Yoka Devil
MessageSujet: Re: {maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants Mer 12 Juil - 23:46

Vamos a la playaAryu Cheshire & Yoka Devil

Tout le monde avait l'air de bien s'amuser. Non pas tout le monde, il restait Yoka qui ne voyait que trois options à cette soirée. La première la plus réalisable pour notre mannequin, danser mais il manque encore de pratique et s'il danse à la façon d'Haku ces chiens en chaleurs n'hésiteraient pas une seconde à lui sauter dessus et c'est pas du tout ce qu'il cherche au contraire. Pas devant tout le monde en tout cas sauf s'il domine ou que c'est pour Chizuru... La seconde, se baigner dans la mer. Yoka n'est pas contre le fait de faire trampette une fois de temps en temps mais pas de nuit, habillé dans de beaux vêtements qui ont coûté une fortune et en prenant le risque de laisser ses amis bourrés sans surveillance. La troisième et dernière option d'éclate, l'alcool. Cela va sans dire Yoka ne buvant pas ça risque d'être compliqué et le fait qu'il n'y est personne de sobre risque d'être un problème. Donc autant ne pas passer pour le rabat joie de service, il vaut mieux rester dans son coin et attendre que ça passe... Tsuzuku n'avait de cesse de fixer Aryu car le chat le cherche depuis le début et ça le prince des cauchemars ne l'a pas manqué bien au contraire.

Il compte même lui rendre l'appareil et dans un sourire provoquant il fixa le chat et bu en premier. C'est alors que tous les participants se mirent à boire. Aki se colla bien à Miyavi qui eut un sourire pour le moins pervers et observait les hanches du blond à pics avec envie. Mais... Parce qu'il y a un mais. Aki rata une marche dans sa danse endiablée et fit une chute dangereuse. De peur qu'il ne s'ouvre le crâne sur les marches de bois le mannequin se redressa avec une mine inquiète prêt à courir vers lui. Mais le bohémien atterri les fesses dans le sable et en rit. Miyavi le observa un moment bêta et se mît à rire en même temps que le petit blond à pics. Yoka se rassit en pestant. C'est pas vrai, c'est qui lui a fait peur le c**. Bref le plus jeune se dit qu'il laissait pour l'instant mais au moment où il arrive autre chose à Aki il le garde avec lui pour qu'il dorme et décuve accessoirement... Tsuzuku provoqua Aryu qui releva le défi avec une de ses phrases incompréhensibles à part pour lui même bien entendu. Cela eut l'air de plaire au prince des cauchemars qui lui sourit avant de boire à nouveau. Le chat annonça qu'il tiendrait les trois bouteilles et que les autres avaient intérêt à s'accrocher et que au cas où il y avait les sacs... Yoka observa les alcooliques et tourna la tête vers la mer comme s'il n'avait rien vu ou entendu. Il devait éviter le contact visuel et tout autre contact pour pas se retrouver de nouveau prit dans un délire involontairement.

Aryu les provoqua une fois de plus. Ça c'est pas dit." Lui répondit Satoshi encore en liste sûr de gagner. Il donna le départ et les bouteilles se vidaient peu à peu. Ryoga abandonna et partit prendre un sac. Le chat prit sa bouteille et bu après avoir un peu rit. "Ah c'est comme ça ?" Lui lança Tsuzuku et bu bien plus. Finalement Satoshi échangea quelques paroles avec le prince des cauchemars avant qu'Aryu ne tangue et qu'Aki n'en rigole. Le chat mît finalement un pied sur la table demandant qui serait le suivant à rendre son repas pour qu'il prenne sa bouteille. Yoka fit un signe négatif de la tête encore. Plus ça allait plus il était désespéré et le pire c'est qu'il ne savait pas quoi faire. Comment arrêter ce massacre sans les approcher. Somnifère, simple, efficace, discret. Ça aurait tellement pu se faire si seulement les alcooliques prenaient la peine de boire dans des verres... Aryu décida de se prendre pour un gogo danseur et monta sur la table basse en frottant sensuellement sa bouteille à lui. Ce qui valu à Koichi d'arrêter de boire et de le fixer de ses yeux rouges sang en se léchant la lèvre. Son côté démoniaque ressort un peu trop là non ?

Tsuzuku aussi se mît à le fixer avec un petit sourire. Le chat les nargua alors en leur disant qu'ils étaient lents. "Ou toi qui est trop rapide mon ch..." Répondit Satoshi en détournant enfin les yeux d'Aki pour observer le chat ce qui le stoppa dans sa phrase. "Oh bébé." Sortit le chocolatier comme un réflexe. Koichi bu un peu plus sans quitter le chat des yeux. Aryu lança sa bouteille dans le sable et c'est Aki qui lâcha et donna sa bouteille au chat. Il vint prêt de Yoka et prit un sac. Le blond brun lui tendit puis regarda ailleurs en s'éloignant un air dégoûté sur le visage. Mais ça, ça prouvait bien que le petit blond à pics ne tenait pas l'alcool. Alors une fois que le bohémien eut fini de rendre son repas, le blond brun fronça un peu les sourcils sortit un mouchoir et entoura les hanches du petit blondinet pour le ramener à lui. Yoka fit asseoir Aki sur ses genoux jeta le sac dans une poubelle non loin qu'il visa à la perfection n'étant pas bourré et essuya la bouche du blond à pic avec son mouchoir. Le mannequin allongea alors le bohémien à ses côtés et lui caressa les cheveux les éloignant de son front pour qu'il ait moins chaud. Il avait aussi prit soin de le mettre sur le côté au cas où.

Yoka pria pour qu'Aki s'endorme vite, car c'est sans doute lui qui risque le plus. Miyavi s'approcha pour aller chercher son meilleur ami. "Ben alors Aki tu viens.
-Non, non là Aki il vient pas il va se coucher là." Répondit Yoka à la place du blond à pics. "Ah..." Répondit l'autre bohémien avant de s'éloigner... Aryu lui avait continué à boire en dansant mais cette fois retira son haut. Kai ouvrit de grands yeux et tous les participants étaient intéressés. Ça y est il se prend pour un streap teaser maintenant... Le chat jeta son haut sur Hiro qui se réveilla un peu car il était quasi endormi à cause de l'alcool. "Hein quoi ?" Fit-il en se redressant un peu. Il observa le haut du chat et regarda le chat. "Oula on en est déjà là ? J'en ai manqué des trucs c'est ça ?" Demanda le brun qui observa la scène avec plus d'intérêt. Satoshi cria un peu avant de lancer : "Ouais bébé vas y fais nous rêver !" Tsuzuku posa sa bouteille en fixant le chat avec envie. Ouais quand il veut il le prend. Aryu demanda d'un geste au démon de s'approcher, ce qu'il fit. Le chat prit Koichi par le col et lui confia que c'était entre eux que ça se jouait maintenant. "On dirait bien..." Répondit le démon en touchant les hanches d'Aryu les caressant un peu.

Ryoga couru vers eux prit une bouteille et bu encore. "Non je suis là !" Dit-il à l'adresse du chat. Yoka avait tenté de le retenir mais il avait été surpris par la scène. Il se concentra alors sur les cheveux d'Aki pour ne pas voir plus. Les éviter, il devait les éviter tant qu'ils étaient chauds et pas en danger... Satoshi siffla alors qu'Hiro regardait la scène avec un sourire béât. "Tu peux t'enlever le bas maintenant ?" Demanda le démon avec un sourire malicieux en massant les boutons de chairs de son interlocuteur. Ryoga fit oui de la tête alors que Kai restait pendu à la scène. Miyavi monta à son tour sur la table et se frotta au dos du chat lui caressant les hanches de ses ongles avec envie. Ouais ils avaient tous envie de lui... Excepté Yoka... Enfin pour l'instant...

© Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 22/12/2016
Lieu de naissance : Pays des merveilles
Emploi/loisirs : Etudiant en sixième année à l'université Walt Disney
Sixième année
Aryu Cheshire
MessageSujet: Re: {maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants Jeu 13 Juil - 0:51
Vamos a la playa
Nom du joueur 1
Yoka Devil
« Fils de Cruella Devil »
Nom du joueur 2
Aryu Cheshire
« Fils du chat de Cheshire »
A peine la partie avait commencé que tous les candidats en liste se mirent à boire sans relâche. Ils enchaînaient les gorgées comme s’il s’agissait simplement d’eau. Les résultats allaient être serrés c’est certains. Cependant il n’avait fallu qu’une bouteille et demie à Aryu pour que son corps ne se mette à bouillir. Généralement quand il buvait il était sûr que ça se finisse en histoire de sexe. Le dernier exemple était bien entendu Mélodie, quelle belle soirée il avait passé … Magnifique matinée également ! Alors quand le chat commençait à boire on pouvait être sûr de comment ça allait finir. Le pire c’est que le félin ne sentit pas tous les regards sur lui. Il était tellement prit par sa danse, et par l’alcool bien entendu, mais il ne voyait pas qu’il se donnait carrément en spectacle … C’est lorsque Satoshi s’exclama avec son "oh bébé" faisant tourner le regard de braise d’Aryu dans sa direction l’incitant à faire des mouvements beaucoup plus suaves. Le blond n’avait qu’une seule envie dans ses moment-là c’est de s’adonner aux joies de la luxure. Et si une seule personne avait le malheur d’aller dans son sens, on ne le retenait plus … Il en demandait toujours d’avantage jusqu’à ce que l’alcool ne disparaisse de son sang … Autant dire que la soirée n’était pas prête de se terminer. Le jeune homme fit des mouvements beaucoup plus félins tout en plantant son regard dans celui des autres étudiants essayant de capter leur attention. Même si c’était déjà le cas il voulait en faire toujours plus.

Aki avait déjà déclaré forfait qu’il courut directement prendre un sac après avoir donné sa bouteille à Aryu. Le blond à pics s’était rendu malade en seulement quelques gorgées, lui qui n’avait pas l’habitude de boire et qui en plus tenait très mal l’alcool … Lorsque le bohémien termina il toussota un peu se sentant tanguer encore plus. Il ne riait plus du tout là par contre et c’est tous les inconvénients qui remontèrent. La nausée était toujours présente et les maux de têtes ne faisaient qu’augmenter … C’est peut-être le fait qu’il ne soit pas stable mentalement que son corps le protège des effets de l’alcool qui le rendrait sans doute bien pire et dans un état critique. Aki sentit à peine des mains se poser sur ses hanches et ne réalisa ce qu’il se passait qu’une fois assis sur les genoux de Yoka. Il regarda les mains de ce dernier et le mouchoir qu’il avait pour lui essuyer la bouche. Sa tête tombait vers l’avant mais il parvint à la maintenir quelques minutes droite. Ça ne lui été jamais arrivé une telle chose ou du moins pas de cette intensité. Sa tête tomba ensuite vers l’arrière venant se coucher sur l’épaule du mannequin qui s’occupait de lui. Si le bohémien n’avait pas été bourré il aurait pu profiter de la situation, mais là il était bien trop mal en point pour ça. Il se sentit se faire allongé près du blond-brun qui écarta les mèches de son visage. Ces caresses dans ses cheveux eurent pour effet de le détendre un peu et ses yeux se fermèrent peu à peu.

Mais c’est sans compter sur l’intervention de Miyavi qui demanda à son meilleur ami comment il se sentait. Aki rouvrit les yeux pour regarder l’autre bohémien avant de se redresser un peu pour lui répondre. Mais Yoka fut plus rapide en annonçant qu’Aki allait rester coucher et dormir. Mais le blond à pics avait encore assez d’alcool pour que a folie ne reprenne ses droits. « Non, non je vais bien ! Viens, on retourne danser ! » Annonça le gitant en voulant se redresser. Mais ce fut un terrible échec quand il se re-cassa la gueule sur le canapé. Son meilleur ami sembla perdre patience et finit par partir sous le regard déçus du petit blond. « Attend, je suis gonflé à bloc, envois la bouteille ! » Heureusement que Yoka était là … Finalement le gitant perdit presque connaissance et sa tête se baissa d’un coup et le voilà endormis. Comme mit en mode OFF d’un seul coup … Ce qui était loin d’être le cas pour Aryu qui continuait à déhancher en faisant des signes obscènes aux autres étudiants. Et ça ne s’arrêta pas là car le blond platine retira son haut se mettant rapidement torse nu. Cela était dût à la chaleur mais surtout au fait que l’alcool lui fasse faire des choses peu catholiques …

Le félin s’approcha en premier de Koichi en lui disant qu’ils ne restaient plus qu’eux dans la partie malgré le fait que Ryoga ne revienne dans la partie. Le blond platine tourna un regard dans sa direction en haussant un sourcil. Il était prêt à tricher ? Bien, tout le monde a le droit à une seconde chance tant qu’il ne fait pas un coma dans ce cas. Le rose lui demanda ensuite s’il voulait s’enlever le bas maintenant étirant son sourire plus largement comme savait le faire son père. Il fit un signe négatif de la tête avant de prendre un air plus sensuel.

« Il va falloir le mériter pour ça. » Annonça le félin en glissant sa langue le long de la mâchoire du démon. « Patience … » Il sentit alors que le rose lui massait les boutons de chair le faisant se mordre la lèvre. « Ouais, t’as compris bébé. » Il se tourna vers Satoshi et lui adressa un petit clin d’œil. Il sentit ensuite Miyavi se coller à son dos en lui caressant les hanches le faisant frissonner. Il se redressa pour tourner le visage dans sa direction. « Tu es sûr que tu veux jouer à ça ? » Demanda le félin avec un regard amusé. Il se déhancha à nouveau frottant ses fesses à l’entrejambe de Miyavi tout en buvant encore sa bouteille comme pour se donner plus d’énergie … Mais ça ne faisait qu’aggraver son cas. « Kiss me in the dark. » Dit-il en se léchant le coin de la lèvre. Il aimait les baisers dans ce genre de moment et il n’avait jamais été capable de dire pourquoi. Il se tourna donc vers les autres en continuant de bouger sensuellement contre le bohémien derrière lui. Il fit un signe à Koichi avant de glisser un doigt sur son propre ventre. « Embrasse … » Dit-il avant de se mordre la lèvre. Il s’attaquait directement au plus fort mais si les gens continuaient de le chauffer comme ça il n’allait pas s’arrêter …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 118
Date de naissance : 31/10/1994
Date d'inscription : 25/10/2015
Lieu de naissance : Angleterre
Emploi/loisirs : Etudiant en deuxième année à l'université Walt Disney
Deuxième année
Yoka Devil
MessageSujet: Re: {maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants Jeu 13 Juil - 1:41

Vamos a la playaAryu Cheshire & Yoka Devil

Yoka observa Aki qui tentait tant bien que mal de se redresser quand il vit Miyavi. "Mec ça va détends toi profite, repose toi." S'exclama Miyavi avant de s'éclipser vers Aryu. Aki tenta de se lever mais retomba aussitôt et le mannequin l'observe avant de lui prendre la tête et de la mettre sur ses genoux. Il prit une couverture pas loin et couvrit Aki lui caressant de nouveau les cheveux en observant la soirée. Comme un maître nageur quasiment. Le blond brun s'occupa un peu d'Aki le mettant dans une position confortable pour que le réveille ne soit pas trop douloureux. Yoka se pencha pour ramasser sa bouteille d'eau, observant le carnage face à lui. Il se renversa de l'eau fraîche sur les mains qu'il frotta alors que face à lui Aryu déhanchait comme un beau diable, Satoshi, Miyavi et Ryoga étaient en chien, Tsuzuku, Kai et Hiro étaient intéressés et Koichi avait un grand sourire fixant le chat. Yoka pensait toucher le fond mais non les regards de ses amis lui rappeler qu'il y avait toujours pire... Yoka repensa à la soirée de son anniversaire et se mordit la lèvre de honte. Oui il y avait bien pire. Le blond brun recentra alors son attention sur le bohémien endormit sur lui. Le mannequin mît ses mains mouillées dans la nuque du blond à pic et sur son visage, il prit ensuite sa bouteille et lui fit glisser quelques gouttes dans la bouche lui tenant la tête.

Yoka rallongea la tête d'Aki sur lui et lui ré-humidifia le visage en lui caressant les cheveux. En attendant, c'était la fête sur la table basse où le chat jouait avec les nerfs de tous. Il dit non à la demande de Koichi car il fallait le mériter. Le démon eut un sourire en coin. "Je m'en doutais." Murmura-t-il avant de passer les boutons de chairs du blond qui lui dit être sur la bonne voie faisant rire Satoshi avec sa manière de le dire qui était celle de l'homme au chapeau qui cria un nouveau "Ok bébé !" à Aryu. Miyavi vint se coller au chat qui lui demanda s'il était sûr de vouloir jouer à ça. "Et comment !" Fit Miyavi hypnotisé par les hanches du chat qui se frottait à son entre jambe. Le bohémien mît ses mains devant et massa les fesses du blond platine au rythme de son déhanché. Le chat demanda qu'on l'embrasse et Miyavi lui tourna le visage vers lui et l'embrassa avant de reprendre ses massages. Aryu montra alors son ventre demanda à Koichi de lui embrasser. Ce dernier eut un sourire et monta aussi sur la table prenant donc la dernière place sur ce pauvre meuble qui n'allait pas faire long feu si ça continu.

Le rose observa de ses yeux rouges énigmatiques, les yeux hypnotiques du chat. "On ne me donne pas d'ordre chaton, on me laisse juste faire. Lui murmura t-il avant de descendre très lentement ses ongles le long de ses côtes effleurant document sa peau. Puis le démon atteignit son ventre qu'il caressa doucement avant de descendre vers le bas ventre et le masser sensuellement. Tsuzuku s'avança prit les hanches du chat et embrassa son ventre avec ardeur puis de plus en plus doucement dans de chauds baisers papillons. Koichi s'empara du visage du chat et l'embrasse avec envie et passion tel le démon qu'il est. Miyavi continua ses massages jusque sous les fesses du blond platine. Satoshi poussa son étrange cri et versa de l'alcool sur le torse du chat que Koichi étala de ses mains expertes avant de lécher doucement l'alcool présent sur le torse du chat s'attardant sur ses bouts de chairs. Ryoga glissa ses mains sur le ventre d'Aryu étalant plus l'alcool. Le démon descendit donc sa langue sur les cotes du chat puis sur le creux de ses hanches. Il remua un peu la langue avant de venir la tortitiller sur son ventre descendant de la table. Tsuzuku passa aussi sa langue sur l'autre côté du ventre du chat.

Hiro avait un grand sourire jouant avec le tee-shirt puis il mît ses mains en porte voix. "Bois ! Bois ! Bois ! Bois !..." Cria-t-il à Aryu. Kai observa la scène fasciné et demanda à son tour au chat de boire. Satoshi s'y mît également. Yoka était plus exaspéré que jamais et resta concentré sur sa tâche qu'est d'aider Aki. Mais ça c'était déjà fait il fallait juste attendre et surtout éviter le contact avec eux. Satoshi se tourna et lui fit signe de s'avancer. "Eh Yoka vient un peu par là admirer mon beau chaton. Viens le toucher il est parfait.
-Sans façon merci... Je te crois hein... Mais faut que je m'occupe d'Aki il a de la fièvre." Avoua Yoka. Pas qu'il ne trouvait pas le chat à son goût au contraire mais justement c'est un chat et puis si c'est pour finir comme les autres en chien et au final finir tout seul ce n'est même pas la peine... Autant garder des excuses et puis ce n'était pas faux Aki était un peu chaud. "C'est parce qu'il a la fièvre du samedi soir. Aller viens." Insista Satoshi. Mais heureusement le chocolatier fut vite déconcentré par le chat et lui embrassa une hanche doucement et sensuellement... Eh ben ça va être dur. En plus la bouteille d'eau du mannequin est presque vide il va falloir qu'il aille la remplir et se rafraîchir un peu aux toilettes histoire de décompresser. Mais pas tout de suite car Aki était encore un peu fiévreux...

© Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 22/12/2016
Lieu de naissance : Pays des merveilles
Emploi/loisirs : Etudiant en sixième année à l'université Walt Disney
Sixième année
Aryu Cheshire
MessageSujet: Re: {maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants Jeu 13 Juil - 19:20
Vamos a la playa
Nom du joueur 1
Yoka Devil
« Fils de Cruella Devil »
Nom du joueur 2
Aryu Cheshire
« Fils du chat de Cheshire »
Aki ne voulait pas que la fête soit terminée de cette manière, il voulait continuer à s’amuser lui ! Il en avait besoin. Il était plutôt tendu ces derniers temps avec tout ce qui lui était arrivé dans la tête … Entre le coup foireux de Mahiro et s’être fait envoyé balader par Syouta au parc, il avait vraiment besoin de décompresser. Il n’avait même pas eus le temps de s’amuser avec son cousin de cœur ! Mais Miyavi lui demanda de se détendre un peu avant d’aller vers Aryu … Va y prend toi encore ça dans la gueule … Ton meilleur ami qui te dis que rester coucher pendant la plus grosse fête du siècle c’est se détendre pour qu’il puisse aller se frotter à l’autre chat … Mais en tentant de se redresser le blond à pics retomba en arrière et Yoka le couvrit d’une couverture. Il espérait ne pas avoir l’alcool triste mais là il semblerait bien que ça partait dans cette direction … Le bohémien se fit allongé sur les genoux de Yoka sans rechigner et ferma les yeux. Il avait la tête qui tournait et n’était plus capable d’ouvrir de nouveau les yeux. Il serra le poing et la mâchoire en se disant que sa soirée se finissait ainsi avant qu’il n’ait put vraiment s’amuser … Le lendemain il reprendrait sa vie monotone d’étudiant sans intérêt. Sans compter le fais que la prochaine fête ne serait pas avant un moment … Ou du moins la prochaine fête où il serait invité … Parce que des amis il en avait mais ils ne pensaient pas toujours à l’inviter …

Yoka avait l’air de pensé que le gitant c’était endormis mais en réalité il n’avait fait que fermer les yeux ruminant en silence ses exploits minables de la soirée … C’est alors que le plus âgé sentit les mains glacée par l’eau de Yoka se glisser dans son cou le faisant frissonner puis sursauter et relever la tête vers le mannequin. « Qu’est-ce que tu fais ? » Lui demanda-t-il à moitié endormis. Le blond-brun continua de mettre de l’eau sur le visage du bohémien avant que ce dernier ne coopère pour boire une gorgée d’eau et reposer sa tête sur le côté. Aki soupira avant de refermer les yeux ne préférant pas voir ce massacre. Si la fête devait continuer il voulait être là mais il ne pouvait pas … Alors autant ne plus rien savoir, dommage qu’il entendait encore les cris et les rires à côté … Les caresses dans ses cheveux l’aidait néanmoins à faire un peu taire ses nausées, c’était un bon début. De son côté Aryu mettait le feu à la plage par ses simples regards et plus l’ambiance chauffait, mieux c’était ! Le chat n’hésitait pas à parler de manière sensuel à quiconque croisait son regard. Miyavi acquiesça à sa question s’il voulait vraiment jouer à ça et vint masser les fesses du blond qui ferma les yeux et pencha légèrement la tête en arrière tout en continuant de déhancher avec obscénité pour inciter le bohémien derrière lui à continuer son délicieux traitement.

Mais comme si ça ne suffisait pas le plus âgé attrapa le visage du félin pour l’embrasser langoureusement. Baiser brûlant auquel Aryu participa avec bien plus de sensualité en écartant un peu le visage afin que leur langue soit des plus visible pour tous rendant l’instant bien plus intense. Lorsqu’il eut terminé il sourit en coin au bohémien avant de poser ses iris électriques sur le démon qui venait de monter sur la table à son tour en lui disant qu’il n’avait pas d’ordre à recevoir ce qui fit bien plus sourire le blond platine. Le rose effleura les côtes du félin qui se mit à frissonner et passa lentement ses bras le long des épaules de Koichi pour venir entourer son cou et se coller bien plus à lui. Ses caresses se poursuivirent jusqu’à son ventre faisant doucement ronronner Aryu qui colla le haut de son dos contre le torse de Miyavi derrière lui afin de mettre son ventre le plus en avant possible. C’est lorsque Tsuzuku déposa un baiser sur son ventre qu’il sursauta en laissant sa respiration se saturer peu à peu. Lorsque les baisers du ténébreux se firent plus sensuels il ne put empêcher ses ronronnements avant de laisser échapper un petit gémissement félin. Le blond platine se mit à frissonner et ferma les yeux en penchant sa tête en arrière. Il était bien et il espérait qu’il allait pouvoir mettre bien plus le feu afin que la soirée s’intensifie dans ce sens-là !

Son visage fut pris par Koichi le surprenant, il rouvrit les yeux d’un seul coup en les plongeant dans ceux du démon avant que ce dernier ne vienne l’embrasser avec passion. Aryu y répondit avec tout l’érotisme dont il était capable ensorcelant le baiser pour le rendre meilleur. Mais les massages du bohémien derrière lui s’intensifièrent le faisant gémir pendant le baiser. Il tint quelques secondes avant de pencher la tête en arrière pour pouvoir récupérer un peu d’oxygène. Il brûlait d’une flamme que les autres attisait et ne savait plus où donner de la tête, l’alcool y était aussi pour beaucoup. Satoshi se mit à verser de l’alcool sur le torse du félin qui tourna son regard remplit de désir vers lui. Il caressa un peu ses mèches bouclées avant de se mordre la lèvre.

« On ne gaspille pas l’alcool comme ça bébé, tu ne le sais pas ? » Demanda le blond platine en sentant son corps bouillir aux sensations décuplées par la boisson. Mais Koichi se mit à lécher sa peau maintenant imbibée d’alcool le faisant frissonner encore plus. « C’est mieux comme ça … » Dit-il en caressant lentement sa nuque. Il en fit de même pour Ryoga et se pencha pour venir mordiller son oreille. « Tu as encore soif ? Alors lèche. » Lui murmura-t-il avec sensualité en amenant son visage vers le côté de son ventre.

Le traitement que lui infligeait le rose sur son ventre était divin et le fit ronronner à nouveau avant qu’un faible miaulement sexy n’échappe de ses lèvres. Il avait du mal à contrôler sa vraie nature dans ces moments mais encore plus quand l’alcool prenait le dessus sur sa raison. Le chat releva la tête en entendant les incitations des autres à boire lancé par Hiro en premier lieu suivit de près par Kai et les autres. Il finit par sourire en rapprochant le goulot de ses lèvres. Il y glissa sa langue autour laissant planer cette connotation sexuelle dans l’assemblée avant de boire encore quelques gorgées en penchant le haut de son corps en arrière dans une pause très sexy. Le félin s’arrêta de boire lorsque Satoshi invita Yoka à les rejoindre. Aryu lui lança un regard tout aussi dévergondé qu’aux autres en se passant la langue sur les lèvres avant de lui sourire en coin. Honnêtement il ne disait pas non à ce que le mannequin les rejoigne pour s’amuser un peu aussi. Le blond-brun annonça alors qu’il devait s’occuper d’Aki car ce dernier semblait fiévreux. Satoshi insista en faisant une blague débile et en incitant le mannequin à les rejoindre. Mais heureusement le chocolatier fut déconcentrer et embrassa la hanche d’Aryu qui mit deux doigts sous son menton en lui faisant un regard de braise.

« Continue de faire glisser tes lèvres sur ma peau, j’adore ça. » Avoua-t-il en souriant un peu plus. Le chat continua sa danse sensuelle et embrassa Ryoga à pleine bouche. « Vendez moi du rêve, faites-moi grimpez comme jamais, vous ne serez pas déçu. » Dit-il en continuant de boire sa bouteille.

Le dénommé Aki fronça les sourcils et rouvrit les yeux. « Pas du tout, c’est juste que j’arrive plus à me lever … » Déclara-t-il avec un brin de colère dans la voix. « Et faites moins de bruit ! Puisque j’ai pas le droit de venir allez jouer ailleurs ! » Dit-il en faisant demi-tour pour se coucher dans l’autre sens, c’est-à-dire directement le visage en face de l’entrejambe du mannequin … Ouais, en fait non, c’était un peu déplacé, il avait presque oublié qu’il n’était pas dans un lit … En ne se rappelant plus qu’il n’arrivait plus à marcher le bohémien se redressa d’un seul coup voulant se diriger directement vers la maison, il tituba un moment avant de se prendre la vitre de la véranda en plein dans la face. « Pour ceux qui rigoles je vous emmerde ! J’ai même pas eus mal, ok ?! » Mais le félin ne l’avait pas entendu et avait de quoi détourner l’attention en commençant à dégrafer son pantalon pour le descendre doucement. Il avait trop chaud et trop envie de l’enlever … Il finit par le jeter plus loin près d’Hiro encore une fois tout en continuant de se frotter à Miyavi et Koichi de chaque côtés de lui. La soirée promettait d’être riche en émotion !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 118
Date de naissance : 31/10/1994
Date d'inscription : 25/10/2015
Lieu de naissance : Angleterre
Emploi/loisirs : Etudiant en deuxième année à l'université Walt Disney
Deuxième année
Yoka Devil
MessageSujet: Re: {maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants Jeu 13 Juil - 20:53

Vamos a la playaAryu Cheshire & Yoka Devil

Yoka n'était pas le seul à qui la soirée ne réussissait pas, Aki n'était pas en reste. Mais il ne fallait pas tant boire quand on tient si peu l'alcool, surtout que vu sa folie naturelle il n'en a pas besoin. M'enfin le résultat est là et Yoka se retrouvait avec un Aki boudeur sur les genoux. Ce dernier leva la tête quand le blond brun lui passa de l'eau dans sa nuque, lui demandant ce qu'il faisait. "Je te rafraîchi, tu es brûlant." Lui répondit-il avant de continuer de s'occuper de lui. Aryu continua de chauffer l'assemblée par diverses manières. Ses mouvements, gémissements et ses baisers n'aidait personne. Au contraire tous n'avaient d'yeux que pour lui. Satoshi versa de l'alcool sur le torse du blond platine qui lui dit qu'il ne fallait pas gaspiller l'alcool. "Je sais mais be t'en fais pas c'est pas gâché bébé." Les autres se chargèrent de l'étaler et lécher. Le chat leur dit que c'était mieux et caressa la nuque de Ryoga lui demandant aussi de lécher s'il avait encore soif. Le farceur le fit sans attendre léchant avec envie le côté du ventre du blond platine. Koichi lui s'appliquait de plus en plus sur le ventre et Tsuzuku lécha l'autre côté du ventre. Ses miaulements les excitaient tous et le chocolatier était fier que même sans une seule fille ses invités s'amusent ainsi.

Finalement tous lui demandèrent de boire plus et le chat le fit de façon parfaitement sexy et tous crièrent quand il bu. Satoshi rit et invita le mannequin à les rejoindre et même le chat observa le plus jeune qui avoua qu'il s'occupait d'Aki. Le chocolatier tenta de le convaincre mais fut déconcentré par la hanche d'Aryu qu'il embrassa. Heureusement pour Yoka d'ailleurs. La chat demanda à l'homme au chapeau de ne pas s'arrêter. "Ne t'en fais pas je ne comptais pas arrêter bébé." Sourit le chocolatier complètement sous le charme du beau chat. Ryoga répondit au baiser sensuel d'Aryu et l'observe complètement excité. Le blond platine leur demanda de le faire grimper comme jamais. "Oh t'inquiète tu ne seras pas déçu." Lui lança Koichi en dessinant des cercles sur le ventre du chat avec ses ongles. Yoka continuait de faire des signes d'exaspération et ne s'attendait pas à ce que le blond à pic sur ses genoux réponde à une question imaginaire avec beaucoup de colère dans la voix. Il dit qu'il ne pouvait juste plus se lever et qu'ils devaient faire moins de bruit puisqu'il ne pouvait pas venir. Sur ce il se tourna se retrouvant littéralement nez à nez avec l'entre jambe du mannequin.

Yoka leva les mains observant Aki prêt à lui demander calmement de se retourner mais le plus jeune s'en apperçu seul et paniqua bien plus que le blond brun, car il se redressa vivement et se dirigea vers la maison, Yoka voulu le retenir mais des cris lui firent tourner le regard vers la scène principale de la soirée. Aryu se levait doucement le pantalon. Yoka se tourna vivement en entendant un bruit sourd. Aki venait de se prendre la baie vitrée et disait qu'il emmerdait ceux qui riez et n'avait pas eut mal. Sauf que là personne rigole au contraire tous sont concentrés sur le chat. Le mannequin rejoignit vite le bohémien. "Ça va ? Dis donc c'est pas ta soirée, tu aurais mieux fait de rester au lit à ce compte là. Aller on va conjurer le sort." Lui dit Yoka en prenant le petit blond par les hanches. Le blond brun colla son bassin et le regarda dans les yeux avec un sourire charmeur. Il est temps de mettre en application les leçon d'Haku et soigner la petite bosse sur la tête du bohémien. Cependant c'était sans compter sur Satoshi qui se tourna. "Ben alors cousin tu viens ?! Il se passe un truc de fou ! Viens ou sinon c'est moi qui viens te chercher par la peau des fesses !" Yoka se gratta l'arrière de la nuque. Satoshi vint près d'eux et prit les mains de son ami. "Oh tu t'es fait quoi à la tête ?" Demanda le chocolatier choqué.

"Il ne va pas bien et devrait se reposer d'ailleurs." Répondit le mannequin pour éviter que Satoshi ne l'emmène. "Mais non il est solide mon Kiki. Aller viens." Dit-il en emmenant Aki avec lui. Le mannequin soupira et s'assit mais prêt à intervenir en cas de pépin pour le blond à pics. Satoshi rit en observant le chat se déhancher. Hiro qui reçu le bas garda la tenue contre lui se rinçant l'œil avec envie. Il faudrait qu'il demande à Noah s'il peut faire un truc du genre l'alcool en moins... Miyavi se colla plus à Aryu et sourit à Aki en le voyant. Kai posa ses mains sur les cuisses du chat et caressa avec les ongles dessin an plusieurs arabesques. Tsuzuku poursuivit ses baisers le long du ventre y glissant la langue vite imité par Ryoga. Koichi passa doucement ses mains sur le bas ventre et descendit très lentement faisant monter la température. Satoshi glissa ses lèvres le long des côtes d'Aryu. "Eh bébé, Aki aimerait aussi goûter tes lèvres !" Cria Satoshi pour les mettre au défi tout les deux. "Ouuuuh sexy Aryu !" S'exclama Miyavi. "Vas-y déhanche toi mon chou !" Lui demanda Kai avec un grand sourire. On peut dire que la température montait peu à peu.

© Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 22/12/2016
Lieu de naissance : Pays des merveilles
Emploi/loisirs : Etudiant en sixième année à l'université Walt Disney
Sixième année
Aryu Cheshire
MessageSujet: Re: {maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants Jeu 10 Aoû - 17:02
Vamos a la playa
Nom du joueur 1
Yoka Devil
« Fils de Cruella Devil »
Nom du joueur 2
Aryu Cheshire
« Fils du chat de Cheshire »
L’assemblée devenait toujours plus folle et plus sauvage de ce beau chat qui se déhanchait et miaulait sous leurs yeux. Aryu ne savait plus où il en était avec tous ces beaux garçons qui s’occupaient de son corps de cette manière. L’alcool aussi lui montait à la tête intensifiant les sensations de plaisir qu’il ressentait. S’il ne passait pas à l’acte dans la soirée il allait devenir encore plus fou qu’il ne l’était déjà. Il ne résista pas aux incitations de la foule de boire et défia les autres du regard en laissant la sensualité opéré. Il apprit aussi que Yoka ne se joindrait pas à la partie. Dommage … Emporter par le désir brûlant qui le rongeait. Dans un élan d’appétit sexuel le blond platine leur demanda de le faire grimper aux rideaux et de le faire rêver. Le démon lui assura qu’il ne serait pas déçu en appuyant ses paroles de doux mouvements circulaires de ses ongles sur son ventre le faisant bien plus frissonner. Il se mordit la lèvre avec envie en lançant un regard intéressé au plus âgé. Emporter par l’excès de désir débordant en lui, il commença à retirer son bas peu à peu l’envoyant également sur Hiro comme son haut précédemment. Dans un même temps Aki venait de se prendre la vitre et croisait les bras l’air boudeur, assis par terre. Yoka lui fit remarquer que ce n’était pas sa soirée, mais s’il n’y avait que ça …

« Dans ce cas c’est pas non plus ma semaine ! » Pesta Aki en colère que tout lui retombe ainsi dessus depuis quelques jours. « Ni même mon mois d’ailleurs ! »

Le mannequin lui proposa de conjurer le sort avant que Satoshi ne s’avance en demandant si tout allait bien et s’il voulait les rejoindre. Aki retrouva le sourire malgré la bosse sur son front. Satoshi le menaça de venir le chercher par la peau des fesses et en s’avançant demandant ce qu’il avait à la tête. Il se frotta un peu le sommet du crâne en s’apprêtant à répondre mais Yoka annonça qu’il ne se sentait pas en forme et qu’il devait se reposer … Eh ! Il avait une langue et était capable de parler ! Mais il n’en n’eut pas le temps à nouveau que son cousin le prit par la main pour l’emmener avec les autres en disant qu’il était solide. Il pouvait dire ce qu’il avait à dire ou non ? Cependant le bohémien rejoignit la petite fête avec le sourire en voyant que tout le monde s’amusait bien. Sa bosse ne serait que du passé à présent ! Aryu lui lança un clin d’œil qui ne passa pas inaperçus pour le blond à pics qui se mit à siffler en le voyant déhancher. Le chat perdu encore plus pied lorsqu’il sentit Kai tracer des arabesques de ses ongles sur ses cuisses lui faisant pencher un peu la tête en arrière.

« Oh oui mon beau comme ça … » Demanda le blond platine en ressentant des frissons dans tout son corps alimenter par les langues chaudes de Tsuzuku et Ryoga se baladant sur son ventre. Satoshi en rajouta en s’occupant de ses côtes tandis que le démon glissait sa main sur son bas-ventre en descendant avec une lenteur mesurer augmentant le plaisir d’Aryu. « Plus bas encore, fais-moi hurler. » Lui murmura-t-il à l’oreille avant de la lui lécher lentement. Satoshi annonça qu’Aki aussi voulait goûter à ses lèvres ce qui le fit sourire en regardant le bohémien qui était toujours à l’ouest depuis le câlin qu’il avait fait à la baie vitrée … Le blond platine fit un signe de son indexe à Aki d’approcher. Le blond à pics se montra du doigt pour être sûr qu’il s’agissait bien de lui. Après un instant il s’avança et Aryu prit son visage avec fougue et l’embrassa sensuellement en rythme avec le plaisir que lui donnaient les autres. Il rendit le baiser bien plus sensuel avant de laisser sa langue glisser le long de sa mâchoire. « Quel goût j’ai ? » Demanda le chat. Mais Aki était bien trop sous le choc pour répondre et ne put dire qu’un « wow » pour décrire ce qu’il ressentait avant de se rasseoir. Le blond platine était plutôt fiere de son petit effet avant de déhancher beaucoup plus sur les demandes des autres.

Il se remit à gémir sous les traitements des autres étudiants sentant ses jambes tremblés sous le plaisir reçus. Il ne fallait pas qu’il reste debout, c’était dangereux. Il but une autre fois à la bouteille, la descendant en un rien de temps. La tête lui tournait affreusement mais les caresses sensuelles des autres sur son corps ne faisaient que le faire se sentir mieux. Il colla son bassin à celui de Koichi faisant en sorte de frotter son entrejambe à la sienne. La tension sexuelle était à son comble et le blond platine se délectait du traitement que lui donnait ses camarades.

« Vous me faites fondre, c’est si bon … » Avoua le chat grâce à l’alcool tout en offrant un peu plus son corps à l’assemblée voulant en demander toujours plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 118
Date de naissance : 31/10/1994
Date d'inscription : 25/10/2015
Lieu de naissance : Angleterre
Emploi/loisirs : Etudiant en deuxième année à l'université Walt Disney
Deuxième année
Yoka Devil
MessageSujet: Re: {maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants Ven 11 Aoû - 15:46

Vamos a la playaAryu Cheshire & Yoka Devil

Pas que Yoka soit coincé mais il y a des trucs qu'il ne supportait pas du genre les soirée qui tourne en partouze avec trop d'alcool. Pas qu'il n'aimait pas les parties de jambes en l'air bien au contraire mais ça dépendait comment c'était fait... Là il n'y avait plus rien de sensuel, à ses yeux tout n'était que des actes sales... Pourquoi avait-il cette impression, il l'ignorait mais il savait qu'il préférait se tenir loin, surtout qu'il n'avait pas vraiment confiance en ses amis bourrés qui l'ont fait venir uniquement pour dire qu'il y avait un mannequin à la soirée.... Bon le blond brun préféra ne pas y penser et s'occuper d'Aki mais c'était sans compter sur l'intervention de Satoshi. Il est vrai que les deux avaient un peu empêché le principal concerné de s'exprimer mais le chocolatier ne faisait que répondre à Yoka comme s'il était le porte parole du bohémien et le blond brun ne voulait pas laisser ses amis dont le taux d'alcool était trop haut pour prendre une telle décision. Mais le cheerleader ne put rien dire que les deux autres s'étaient enfuis vers la soirée... Ou plutôt vers Aryu... Miyavi était heureux de revoir son ami en pleine forme et lui montra Aryu en lui disant qu'il était trop sexy et qu'ils allaient s'éclater.

Yoka se rassit sur le banc de la terrasse en observant se joyeux bazar avant de détourner les yeux. Il n'allait quand même pas jouer les voyeurs et regarder ça jusqu'au bout quand même... Seulement voilà la soirée battait son plein et le plus jeune en entendait bien assez et même en essayant de ne pas regarder il comprenait ce qu'il se passer. Il tenta de s'enfoncer dans son siège et dans son plaid et de fermer les yeux... Mais au loin les autres étudiants étaient loin d'en avoir fini... Aryu les inciter tous à continuer et Kai toutes griffes dehors décida d'encore plus s'appliquer sur les cuisses du beau chat. Hiro lui avait dans ses bras le haut et le bas du chat qu'il sera contre lui pour s'endormir avec un sourire aux lèvres. Le brun avait eut une semaine difficile et ne s'était pas gêné pour se taper une bonne cuite et pouvoir ensuite se reposer parmi les cris de joie et de plaisir de ses amis qui lui donner des envies qu'il comblerait sans doute plus tard auprès de son amant...

Koichi entrainé par les cris du chat et ses dires à son oreille suivit ses dires et passa sa main avec une lenteur et une sensualité mesurée par dessus le boxer sur l'entre jambe du blond platine. Aryu écouta alors le chocolatier et embrassa Aki qui semblait plus de ce monde après ça. Pas étonnant dans un sens... Le chat semblait avoir la tête qui lui tournait et se frotta au démon qui avec un large sourire le colla plus à lui et bougea très bien pour encore plus stimuler Aryu. "N'hésite pas à nous le dire si tu as besoin d'une pipe mon beau...." Lui dit alors le rose dans un murmure à son oreille avant de lui mordiller doucement. Yoka en pouvait plus il allait exploser... Tout cela le révulsé un peu comme ça l'attirer un peu... Il avait besoin de se rafraîchir. Il observa la mer. Non il les verrait trop et ne voulait pas mouiller ses vêtements ou passer à côté de la partouze qui se déroulait sous ses yeux. Il observa les bouteilles et ne vit que de l'alcool alors le choix de la salle de bain s'imposait. Calme simple et y avait de l'eau. Premier choix pour se réfugier lors des petites soirées qui tournent mal... Lorsqu'il s'agit d'une grande soirée mieux vaut prendre l'option de l'extérieur ou d'une pièce plus isolée encore que la salle de bain en effet des couples s'y glissent assez souvent. Mais là comme tous ses amis étaient sur la terrasse il savait que s'absenter quelques secondes dans la salle de bain ne ferait de mal à personne.

Le blond brun s'éclipsa alors en douce avec discrétion sans se faire remarquer. Il entra dans la salle de bain et soupira d'aise. C'était beaucoup mieux. Il prit un peu d'eau entre ses mains et en mis sur son visage... Il prit son mp3 et se mît dans un coin de la pièce où il s'assit et mît une musique douce qu'il chantonna avec douceur et calme. Un véritable petit ange quand il était dans sa bulle. Mais c'est alors que quelqu'un pénétra en trombe dans la pièce le faisant rouvrir les yeux et se lever immédiatement. Il se pencha en enlevant ses écouteurs et observa le massacre... Qu'avait-il fait pour se retrouver toujours dans une situation pareille ?

© Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 22/12/2016
Lieu de naissance : Pays des merveilles
Emploi/loisirs : Etudiant en sixième année à l'université Walt Disney
Sixième année
Aryu Cheshire
MessageSujet: Re: {maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants Mar 15 Aoû - 0:23
Vamos a la playa
Nom du joueur 1
Yoka Devil
« Fils de Cruella Devil »
Nom du joueur 2
Aryu Cheshire
« Fils du chat de Cheshire »
Aryu était perdu dans son univers remplis de sensualité. Le blond se déhanchait au rythme voluptueux de la musique en lançant des regards provoquant aux autres étudiants qui prenaient cette situation avec enthousiasme. Les échanges qu’il avait avec eux rendaient la scène beaucoup plus chaude qu’elle ne l’était. Le chat était déjà dans un état bien avancé mais il ne faisait qu’en demander plus … Il avait lâché la bouteille depuis un moment déjà bourré comme il fallait … Aryu fit son maximum pour tenter le démon en face de lui à ne surtout pas arrêter la voie qu’il était en train de suivre, il aimait beaucoup la tournure que prenait les choses et les attouchements sur son corps n’avaient de cesse de faire grimper son plaisir. Lorsque le rose répondit au chat en se frottant un peu plus contre lui afin de le stimuler un peu plus, le jeune homme sentit l’adrénaline monter et entrouvrit les lèvres. Il écouta cependant attentivement ce que le démon lui murmurait à l’oreille. Cette phrase suffit à faire chauffer son bas-ventre et à faire courir un frisson d’envie le long de son dos. Il se mordit la lèvre avec envie avant de glisser sa langue le long de l’oreille du plus âgé.

« Demandé comme ça je ne peux que capituler … » Susurra-t-il de sa voix sexy et déjà essoufflé par tout ce que les autres lui faisaient subir. « Une fellation me ferais sans doute miauler comme jamais … »

Mais le plus jeune se sentait perdre pied pour de bien manquant de basculer en arrière. Ses jambes ne le portaient plus à cause de l’alcool sa tête tournait et avec les caresses des autres étudiants le plaisir était beaucoup trop intense pour qu’il puisse y résister. Heureusement que Miyavi se trouvait juste derrière à ce moment-là sinon il se serait casser la figure … Il allait malheureusement devoir mettre une petite pause à cette joyeuse partouze pour aller aux toilettes … Il avait bien trop but pour pouvoir se retenir plus longtemps. Il sourit un peu plus en embrassant le bohémien à pleine bouche, un remerciement pour lui avoir empêché de se casser la figure. Il se tourna ensuite vers Koichi et tout en caressant la nuque de Tsuzuku et les cheveux de Kai en dessous il répliqua :

« Je dois m’éclipser quelques minutes aux toilettes mes chatons. » Les prévint le blond en descendant de la table en se retenant à Koichi pour ne pas se casser la figure. « Je ne serais pas long. » Dit-il avec un petit clin d’œil en se léchant le coin de la lèvre discrètement.

Il devait se dépêcher afin que les invités ne se refroidissent pas et s’ils pouvaient continuer entre eux il en serait ravi … Il aurait une belle surprise en revenant au moins. Le chat accéléra le pas, ce dernier étant toujours en caleçon d’ailleurs, mais n’en avait que faire. Il pénétra dans les toilettes rapidement claquant la porte derrière lui dans la précipitation. Lorsqu’il se tourna il vit Yoka assis dans un coin avec sa musique dans les oreilles. Trop perturbé par le fait qu’il ne soit pas seul, il n’avait pas vraiment remarqué que la poignée de la porte était tombé les condamnant tous deux à l’intérieur … Il regarda le mannequin et eut un petit sourire. Pourrait-il se retenir d’aller aux toilettes plus longtemps ? Au pire il y en avait d’autres à l’étage, la maison était tellement immense.

« Pardon de te déranger. » Annonça-t-il de sa voix sensuelle. Même sensuel il restait respectueux ce qui était un point fort que pas tout le monde n’avait. « Je te laisse tranquille. » Il avait vu à quel point le mannequin ne voulait pas se mêler à la fête et loin de lui l’idée de porter atteinte à ce qu’il désir, mais l’occasion était trop belle. « A moins que tu ne préfères faire des cochonneries en seul à seul avec moi ? » Demanda le jeune homme en souriant un peu plus en coin en fixant Yoka de son regard déconcertant. Il savait déjà que le blond-brun n’accepterait pas et sortirait sans doute de la pièce … AU moins il aurait accès au toilettes sans lui demander poliment de lui laisser la place … C’est le seul bon côté des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 118
Date de naissance : 31/10/1994
Date d'inscription : 25/10/2015
Lieu de naissance : Angleterre
Emploi/loisirs : Etudiant en deuxième année à l'université Walt Disney
Deuxième année
Yoka Devil
MessageSujet: Re: {maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants Mar 15 Aoû - 12:28

Vamos a la playaAryu Cheshire & Yoka Devil

Miyavi rattrapa le chat et répondit avec joie à son baiser sulfureux. Il aimait beaucoup cette soirée, de plus en plus, comme tout le monde d'ailleurs. Koichi retint un peu Aryu pour pas qu'il tombe et se fasse mal. "Oh mon chou doucement... Te fais pas mal." Lui demanda le rose avec un sourire en coin parfaitement sexy. Mais le ,chat demanda à aller au toilette et tous furent un peu déçu et l'attendaient donc avec impatience. "D'accord reviens vite bébé." Demanda Satoshi avec un clin d'œil. "Oui pense à ce que je dois te faire quand tu reviens..." Lui suggéra le démon alors que tout le monde observait le chat s'éloigner. Yoka était vraiment dans son univers mais un bruit sourd le fit sursauter et retirer ses écouteurs... Aryu ?! Mais que faisait-il là ? Il n'était pas avec tout le monde en train de... Enfin voilà quoi... Seulement le bruit métallique qui avait suivit le claquement de la porte inquiéta le cheerleader qui allait regarder en direction de la porte quand le blond platine accaparât toute son attention. Le chat s'excusa en lui disant qu'il le laissait tranquille...

Oh c'est rare que quelqu'un de bourré soit aussi respectueux et le blond brun appréciait beaucoup cela. D'autant qu'il ne voulait pas se compromettre dans cette soirée. Il avait bien avancé ces derniers temps sur son travail sur lui-même ce serait bête de perdre tout ce qu'Haku lui a apprit en une soirée... Le blond brun eut un sourire en coin de remerciement poli pour le chat et inclina un peu la tête pour lui signifier qu'il était reconnaissant. Même si les chats le dérange moins que les chiens ça reste un peu compliqué mais le jeune homme savait prendre sur lui. D'autant que la beauté du jeune homme et ses yeux irréels lui faisaient tout oublier... Le chat se tourna cependant et suggéra à Yoka de faire des cochonneries en seul à seul. Le blond brun se sentit bizarre mais privilégié. Si ça pouvait être pareil avec tout le monde grâce au fait qu'il soit lui même ce serait bien. Le mannequin étira alors doucement ses lèvres pulpeuses dans un sourire en coin. Le jeune homme se redressa pour se poster face au chat. "J'aime beaucoup la façon que tu as de me faire cette délicieuse proposition anata, mais je me dois de refuser." Lui précisa le blond brun en jouant avec une mèche d'argent du plus grand. "Tu es complètement saoul et d'autres invités attendent tes faveurs si je ne m'abuse, je te laisse donc te soulager comme il faut..."

Ajouta le plus jeune avant de s'éloigner vers la porte mais il s'immobilisa devant cette dernière avec stupeur. Oh c'est pas vrai... Il avait bien entendu le bruit métallique de la poignée tombant au sol pourtant... Non c'est une blague ? Pas encore ! Le blond brun se baissa alors rapidement pour prendre la poignée et tenta de la remettre pensant que ça pouvait se réparer mais rien à faire elle ne voulait plus du tout se remettre en place. "Oh non mais c'est pas vrai ?!" Rugit Yoka avec énervement... Il voulait pas se retrouvé une nouvelle fois coincé dans des toilettes avec un jeune homme qui lui ferait des avances et qui finalement irait se soulager ailleurs... Non pas encore... Bon le bon côté des choses est qu'il n'y avait pas de fantômes ici au moins... Mais même... Pourquoi ? En plus la plupart des gens veulent ses fesses mais après se ravisent alors autant ne pas croire le chat sur ce côté là... Sauf si c'est à chaque fois le mannequin qui se fait de faux espoirs ? En plus il sent beaucoup l'alcool... Le pauvre il risque d'avoir une sale gueule de bois d'ailleurs. Yoka déplorait un peu la poignée pour le coup. Il la laissa tomber et se tourna vers le chat avec les poings sur les hanches. "Bon on est coincé ici..." Lui avoua le blond brun qui avait envie de déchaîner ses nerfs. Mais comment il avait fait pour casser une poignée en un simple claquement de porte ? Peut-être que leur professeur Maya faisait réparer sa poignée et qu'il fallait faire attention... C'est pas vrai... Le cheerleader priait pour que les autres ne risque pas leur vie en attendant... Il fallait qu'il sorte et vite avant qu'il y est un accident...

© Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 22/12/2016
Lieu de naissance : Pays des merveilles
Emploi/loisirs : Etudiant en sixième année à l'université Walt Disney
Sixième année
Aryu Cheshire
MessageSujet: Re: {maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants Mer 16 Aoû - 14:12
Vamos a la playa
Nom du joueur 1
Yoka Devil
« Fils de Cruella Devil »
Nom du joueur 2
Aryu Cheshire
« Fils du chat de Cheshire »
Heureusement que Koichi et les autres avaient été là pour le retenir de tomber, sinon la chute aurait sans doute était bien douloureuse … Il prévint devoir aller aux toilettes ce qui parût décevoir le autres. Il fit un clin d’œil à Satoshi quand ce dernier lui demanda de revenir vite et il eut un sourire élargit lorsque Koichi lui dis de se souvenir de ce qu’il devait lui faire en revenant. Le blond platine eut un frisson avant de passer sa langue sur ses lèvres. Il avait déjà hâte d’y être. Le chat alla un peu précipitamment au toilette et ferma la porte avec un peu trop de force, plus qu’il ne l’aurait pensé, mais il ne remarqua pas vraiment que la poignée venaient de lâcher … Au départ en le voyant il s’excusa de l’avoir déranger mais proposa ensuite de faire des choses tous les deux si l’idée était à la convenance du mannequin. Ce dernier se redressa avec un sourire en coin et le chaton lui fit face avec ses yeux hypnotisants. Il écouta attentivement la réponse du blond brun qui semblait adorer la manière qu’avait eue Aryu de lui proposer mais se termina par une réponse négative … La raison en était l’alcool et le fait que les autres l’attendaient déjà pour assouvir ses envies. Au lieu de se froissé le plus âgé sourit d’avantage, il n’avait pas tort, pourquoi s’énerver ? Puis avec l’alcool le chat s’énervait rarement.

« Comme tu veux, je ne vais pas te forcer après tout. » Lui répondit-il avec un sourire bien plus provoquant.

De plus il y en avait d’autres dehors chauds comme la braise qui l’attendait. Il se dirigea vers les toilettes avançant son action sachant que le plus jeune allait quitter les toilettes. Mais ce n’est pas ce qui se produisit … Il avait perdu son air joueur et semblait perdre patience avec la porte. Le chat du monde des merveilles l’observa les sourcils froncés d’incompréhension. Que trafiquait-il ? Le blond platine avait du mal à comprendre et l’alcool qui coulait dans ses veines ne l’aidait pas franchement. Il observa Yoka s’énerver avant que ce dernier ne se tourne vers lui en annonçant qu’ils étaient tous les deux coincés ici … Comment ça coincés ? Aryu tourna un peu la tête de côté dans bouger ses iris du visage du mannequin, attendant une explication plus précise. Il laissa son regard parcourir la porte et s’aperçus que la poignée n’y était plus … Ils étaient enfermés là pour de bon ? Le chat se mit à paniquer et courus vers la porte pour tenter à son tour de réparer la poignée. C’est quoi ce porte qui ne marchait plus ?! Le jeune homme tenta d’ouvrir mais sans succès … C’est pas vrai il était enfermé avec le mannequin qui venait de le repousser et avec une érection plus qu’urgente sur les bras … Comment allait-il faire ?

« C’est pas possible, on doit pouvoir sortir ! » Généralement le chaton se mettait rarement dans de tels états mais le liquide qu’il avait ingurgité le poussait à agir ainsi. Il finit par soupirer et se retourna vers Yoka en essayant de rester calme. « Zen … Il y a pire comme situation. Ils vont remarquer notre absence à un moment où à un autre et ils viendront nous ouvrir … » Essaya-t-il de relativisé. Pas que l’idée de rester enfermé dans une pièce une nuit le dérangeait, il s’en fichait, mais raté une partouze pareille et surtout être exciter comme ça et ne rien pouvoir faire le mettait dans un état de d’affolement total.

Il réfléchit un instant avec le peu de neurones qui pouvait encore lui servir pour trouver une solution … Soit tenter de défoncer la porte mais c’est Maya qui ne serait pas content, soit … Le chaton tourna peu à peu les yeux en direction de Yoka. Non il n’allait quand même pas avoir le culot de … Trop tard, son envie était bien trop forte et de toute manière l’alcool aidait pas mal. Il s’appuya au mur carrelé de la salle de bain et fixa son interlocuteur.

« Tu pourrais fermer les yeux s’il te plaît ? Je ne pourrais pas tenir la nuit si je ne termine pas ce qu’ils ont commencés … » Annonça le blond platine en jetant un regard démonstratif en direction de sa virilité qui soulevait son boxer en une bosse parfaitement visible. « J’en peux plus … Je n’ai pas le choix, je vais devoir me contenter de ma main droite … Et je n’aime pas trop qu’on me regarde quand je me fais plaisir … » Dit-il avec un regard provoquant et un sourire en coin significatif. Son entrejambe le faisait souffrir, de toute manière il fourrerait tout de même sa main dans le boxer pour terminer même si l’autre refusait de regarder ailleurs …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 118
Date de naissance : 31/10/1994
Date d'inscription : 25/10/2015
Lieu de naissance : Angleterre
Emploi/loisirs : Etudiant en deuxième année à l'université Walt Disney
Deuxième année
Yoka Devil
MessageSujet: Re: {maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants Jeu 17 Aoû - 9:12

Vamos a la playaAryu Cheshire & Yoka Devil

Yoka fut reconnaissant envers le chat de ne pas insister. Après tout il n'y avait aucune raison de le faire. De plus le blond brun n'était pas vraiment chaud au même stade que le chat. Et ces derniers temps le jeune homme a l'impression que sa vie entière ne tourne qu'autour de ça. Est-ce lui qui l'a cherché ? Toujours est-il que depuis le cheerleader est bien dans ses basques et qu'il ne changerait sa place pour rien au monde... Il n'avait pas envie qu'on le voit malgré tout comme le gars facile qu'il n'est absolument pas... Il est juste en apprentissage, il doit encore voir beaucoup de choses au sujet des relations des choses nouvelles. Mais les yeux de ce chat continuaient de le hantait même lorsqu'il fermait les yeux. Il devait prendre le contrôle de sa vie ne pas se laisser mener mais vivre sa vie et en ce moment c'est pas très facile d'avoir le contrôle. Mais quand les choses s'inverseront et cela arrivera. C'est Yoka qui s'amusera et paraîtra maître en toute situation malgré son passé de trouillard incapable... Il devait se battre il le savait.

Seulement il se battrait plus tard il venait de découvrir qu'il était coincé dans les toilettes salle de bain de son professeur avec un chat enivrait par l'alcool et qui devait se soulager... Yoka ne serait pas le plus énervé des deux. Et pour le coup en effet ce fut le chat qui paniqua et essaya de réparer la poignée. Le mannequin le regarda faire en comprenant sa position. Là pour le coup le plus embêter dans cette histoire ce n'est pas lui mais bien le chat. Les rôles vont vraiment pas tarder à s'inverser et ça commence déjà. Le leader anglais était prêt à faire vivre aux autres ce qu'il a vécu. En mal mais aussi en bien mais lui au moins ne ferait pas les mêmes erreurs que les autres et ça commençait tout de suite... Il avait retrouvé un peu d'espoir et ce grâce à ce petit incident alors tant mieux. Ça l'empêcha de s'énerver. Par contre Aryu tentait de se rassurer en disant que les autres remarquerons leur absence et viendraient leur ouvrir. Le blond brun n'eut pas le cœur de lui expliquer qu'il ne fallait pas compter là dessus, vu leur taux d'alcoolémie et la fête qui leur monte à la tête... Le cheerleader observa son camarade les mains dans le dos... Il lui fit de nouveau ses yeux de chat. Adorable et fascinant quelque chose de sexy aussi... Yoka espérait juste que personne ne fasse de bêtise en son absence.

Puis il se rappela qu'il n'était ni leur nourrisse, ni indispensable et qu'ils ont déjà dû faire pire en son absence. Il garderait quand même un oeil sur eux quand il sortira de là. Pour l'instant le chat était sa priorité. Le blond platine demanda au jeune homme de fermer histoire qu'il puisse se soulager. Question de politesse. Le blond brun eut un sourire vainqueur et l'observa. Non il ne tournerait pas les yeux et rater un spectacle pareille. Il allait profiter de ce que la vie lui offrait pour une fois. De plus ce qu'il avait pris pour un nouveau manque de chance se révélait être une opportunité... Le chat lui avoua qu'il devait se satisfaire de sa main droite au cas où il n'est pas comprit et qu'il n'aimait pas qu'on le regard. Le mannequin eut un large sourire et observa le chat collé au mur. "Crois tu que j'ai réellement envie de détourner les yeux là tout de suite ? Je ne suis qu'un homme..." Servit le blond brun comme excuse puis il alla vers le chat. Le pauvre il n'allait pas le laissait ainsi, il se souvenait lorsqu'il était coincé avec Miyavi, ce sera une belle revanche. De plus le chat ne s'en souviendrait sans doute pas il ne serait qu'un parmi d'autre mais l'espace d'une soirée il pourrait être son sauveur en quelque sorte.

Drôle de sauveur mais tout de même. Le plus jeune mît ses mains sur les hanches nues du chat et les remonta doucement. Il n'avait pas l'habitude et pourtant ses gestes étaient précis, appliqués. Il pouvait enfin mettre en pratique ce qu'on lui avait apprit à Londres. Ses ongles glissèrent avec douceur sur les côtés du chat et il se mît à son oreille. "Tu vois ta proposition de faire des cochonneries ensemble me tente particulièrement quand je te vois dans cet état..." Lui sourit le blond brun en descendant ses mains vers le ventre puis le bas ventre du chat y laissant glisser ses ongles de gauche à droite... Puis il laissa sa main remonter jusqu'aux boutons de chairs de son vis à vis et lui massa avec des mouvements circulaires et en douceur. Il se mît à son oreille de nouveau et lui lécha doucement... Il sentait l'alcool mais contrairement à d'autre l'odeur n'était pas dérangeante. Mais les yeux du chat venait le hanter sous ses paupières.

L'autre main du plus jeune se glissa de manière obscène par dessus le boxer d'Aryu. "Alors dis moi chaton... Tu as une envie particulière ?" Lui demanda le blond brun avant de lui embrasser le haut du cou sous sa mâchoire pas loin de son oreille... Yoka se disait qu'enfin il profitait d'une opportunité. De plus avec le blond platine même s'il sentait l'alcool ou était un animal, cela ne le repoussait pas... Mais même si pour l'instant le mannequin était sensuel il avait une certaine envie de devenir doux et de s'occuper de son ami pour qu'il décuve... Mais Yoka était surpris de lui même pour le coup mais ça lui plaisait bien... Il avait hâte de voir la suite...

© Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 22/12/2016
Lieu de naissance : Pays des merveilles
Emploi/loisirs : Etudiant en sixième année à l'université Walt Disney
Sixième année
Aryu Cheshire
MessageSujet: Re: {maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants Ven 18 Aoû - 14:38
Vamos a la playa
Nom du joueur 1
Yoka Devil
« Fils de Cruella Devil »
Nom du joueur 2
Aryu Cheshire
« Fils du chat de Cheshire »
Ils ne fallut pas longtemps aux deux compagnons pour se rendre compte de leur condamnation à rester enfermer dans les toilettes pour le reste de la soirée … Les autres devaient bien s’amuser … Le chat n’y pensa cependant pas en se disant que quelqu’un viendrait les chercher, ils n’allaient pas rester ici indéfiniment … En espérant seulement que ce ne soit pas Maya en personne qui les trouve sinon ils seraient foutue … Peut-être que Satoshi leur arrangerait le coup, mais les chances étaient bien minces … Si c’était le seul problème, ça aurait pu aller. Mais malheureusement pour le chat, il y avait aussi son érection pressante qui venait à le rappeler à l’ordre entre douleur et plaisir.  Il n’avait plus vraiment le temps d’attendre qu’on le soulage avec des lèvres chaudes et une langue humide qui l’avait fait rêver. En repensant à la proposition du démon le chat des merveilles soupira un peu en se disant que pour le moment ce serait sa main droite et rien d’autre … D’un côté ça le frustrait tellement … Mais il n’avait pas le choix. Il aurait préféré être seul pour cela, mais puisqu’ils étaient deux à être enfermé et pas n’importe qui, avec le beau mannequin … Ce ne serait pas correct de se toucher devant lui n’est-ce pas ? Lorsque le blond platine lui fit parvenir ses intentions et sa demande, le blond-brun se contenta de sourire …

Avec l’alcool et l’envie pressante de se soulager le blond platine ne parvenait pas à décrypter correctement la signification de ce sourire mais il était encore assez d’aplomb pour comprendre que ça ne promettait rien de bon … Sa réponse éclaira un peu plus le chat qui commençait à se dire qu’il allait devoir subir une nouvelle torture ce soir … Le plus jeune lui demanda avec ironie s’il avait réellement envie selon lui de détourner les yeux et que ce n’était qu’un homme … Il le savait mais il se disait que peut-être il comprendrait … Il commençait peu à peu à entrevoir le fait qu’il n’allait pas se satisfaire du tout car le mannequin allait l’en empêcher … Ou alors il serait forcé de le faire devant lui s’il n’arrivait pas à tenir, et vu la proéminence, ses chances de tenir jusqu’au petit matin étaient bien minces …  Le plus âgé s’apprêtait à lui demander un "tu ne vas pas me faire ça ?" mais fut bien vite interrompus dans son idée lorsque le cheerleader s’approcha du plus âgé et posa ses délicates mains sur les hanches du blond platine à même la peau. Un long frisson courus le long de l’échine d’Aryu qui n’allait pas faire long feu à ce rythme-là … Le mannequin lui annonça alors qu’il revoyait sa proposition de faire des cochonneries ensemble quand il le voyait dans cet état ce qui fit peu à peu retrouvé un sourire hypnotique au chat.

« Tu me prends par les sentiments là ? » Demanda Aryu qui sourit bien plus en plongeant ses iris dans celles du blond brun. Un long frisson le transperça en sentant les effleurements sur ses côtes descendant avec lenteur. Il se mordit la lèvre sans lâcher les yeux du plus jeune. Celui-ci parvint au ventre du blond platine qui caressa de ses ongles faisant remonter en une seule fois son plaisir. Il colla la tête contre le mur derrière lui et ferma les yeux, la bouche entrouverte pour laisser passer son souffle désordonné. Les taquineries de Yoka sur son bas-ventre lui suffirent pour faire frémir sa peau sensible. Souplement le chat tordit un peu les hanches en laissant échapper un ronronnement sensuel. Il rouvrit les yeux pour les plonger directement dans ceux de son cadet. « J’espère que ton but n’est pas ensuite de me laisser dans cet état, ça me frustrerait énormément … » Le prévint-il après que ses autres petits camardes l’aient fait. Sans faire exprès bien sûr puisque c’était la faute à la porte …

Pour toute réponse le mannequin fit remonter ses mains vers les boutons de chairs du félin pour les masser et ainsi prodiguer du plaisir enivrant au plus grand qui lécha le coin de sa lèvre en signe d’approbation. Comme pour jouer encore plus avec ses hormones, le blond-brun passa sa main en un effleurement infime par-dessus son boxer ce qui envoya des chocs électriques dans le bas ventre d’Aryu. Ce dernier cambra son corps et gémit légèrement avant de s’agripper aux épaules de Yoka comme un chaton planterait ses griffes. L’envie et l’euphorie se mêlait donnant un désir bien plus grand au blond platine. Son cadet eut quand même l’audace de lui demander s’il avait une envie particulière. Est-ce qu’il était sérieux ou il le taquinait ? Il ne voyait pas que son entrejambe avait doublée de volume ? Surtout que plus il regardait le mannequin, plus l’envie d’en faire son quatre heure était grande …

« Tu es vraiment sûr de vouloir ma réponse ? » Demanda le chat qui avait toujours en tête ce qu’un démon lui avait promis. « Elle risquerait de te choquer poussin. » Dit-il en souriant un peu plus tel un félin effrayant sa petite proie. « Tes caresses sont divines, où tu as appris ça ? » Le chat était curieux de savoir comment si jeune il avait réussi à acquérir autant de précision. Puis sa réponse pourrait encore faire monter la température et exciter bien plus Aryu si c’était encore possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 118
Date de naissance : 31/10/1994
Date d'inscription : 25/10/2015
Lieu de naissance : Angleterre
Emploi/loisirs : Etudiant en deuxième année à l'université Walt Disney
Deuxième année
Yoka Devil
MessageSujet: Re: {maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants Ven 18 Aoû - 23:41

Vamos a la playaAryu Cheshire & Yoka Devil

Yoka vit le stress et la déprime dans les yeux du chat quand il lui apprit qu'il ne tournerait pas le regard. Il pensait sans doute qu'il allait le laisser ainsi. Ce ne serait que justice pour le mannequin car ce genre de truc c'est l'histoire de sa vie. Mais le chat ne lui avait rien fait et le cheerleader se dit que jamais le plus grand ne l'aurait laissé en plan si ça avait était lui. De plus il était vraiment mignon et même l'alcool ni rien d'autre ne pouvait le rendre repoussant. Yoka ne voulait pas le laisser sachant ce que cela faisait peut-être ainsi conjurerait-il sa malédiction. Ou peut-être pas... Enfin qu'importe ça allait bien au mannequin il s'en fichait. L'ironie c'est juste que les autres aussi perdent quelque chose sans le savoir tant pis mais maintenant le blond brun avait l'habitude et même si c'est toujours désagréable le plus jeune prend cela comme si c'était naturel, il devait avoir un côté repoussant caché... Le mannequin en aurait bien rit, il savait que s'il était mannequin ce n'était pas pour rien et niveau caractère il n'est pas pire qu'un autre. Mais c'est leur choix et Aryu en aurait certainement fait un différent à leur place.

Le blond brun commença alors à s'occupait du blond platine en lui disant que finalement il était tenté par ses cochonneries et la réaction du chat ne se fit pas attendre. Réaction qui plu au plus jeune. Le sourire du plus grand était magnifique et il lui dit qu'il le prenait par les sentiments. Yoka l'attira à lui d'un coup sec tel un master il le colla à son corps. "Peut-être bien que c'est mon but..." Son sourire s'élargit et il poursuivit ses attentions sur le corps offert du magnifique chat. Ses regards étaient intenses et pourtant le cheerleader savait qu'il n'avait pas recoure à la magie. Le chat semblait apprécier énormément les caresses du plus jeune qui s'appliqua plus. Il lui demanda s'il ne comptait pas l'abandonner ainsi sinon il serait frustré. Yoka n'était pas cruel au point de faire subir à des innocents ce que d'autres lui ont toujours fait et si les hanches du chat ne l'avait pas envoûtées il se serait emporté. Cependant il garda sa sensualité et se mît à l'oreille d'Aryu. "Bien sûr que non mais je ne pouvais pas te laisser ainsi alors te laisser en plein milieu ? Tu imagines bien que ce n'est pas dans mes intentions, de plus je ne vais pas te faire ce que j'ai moi même subit..." Lui avoua le cheerleader avec un brin de chagrin et de regret dans la voix...

Les attentions du plus jeune semblaient plaire au blond platine qui s'accrocha à lui comme un chaton et Yoka se sentait étrangement puissant. Lui qui pensait que ce genre de choses lui rappellerait trop les animaux et lui ferait peur... Enfin il prit sur lui et poursuivit. Le mannequin demanda alors si le plus grand avait une envie particulière mais ce dernier lui demanda s'il était sûr de vouloir la réponse. Car cela pourrait le choquer. Le blond brun fronça les sourcils faut arrêter de le prendre pour un enfant il essaye de grandir. Le mannequin répondit en attrapant un bouton de chair du chat de ses lèvres et massa de façon circulaire avec sa langue tout en aspirant. Il se retira et fixa le chat dans les yeux. "Ça mon chaton c'est pour te montrer que non je ne suis plus trop choqué par ce genre de propos. En tout cas pas dit de manière trop sale ou direct." Avoua le blond brun, cela dit ce qui le choqué dans les paroles cru et direct arrivait à le exciter dans certains cas qui s'y prêtent.

Aryu demanda où le mannequin avait acquis son expérience ce dernier fit un sourire et les ongles d'une de ses mains firent des allers retour de droite à gauche sous son bas ventre de façon précise. Son autre main s'appliquait à torturer le dessous des côtes du chat en faisant les mêmes mouvements que son autre main. "Tu vois il m'arrive de vouloir pratiquer... Seulement comme personne ne veut jouer avec moi, eh bien je joue seul sous mes draps..." Avoua le mannequin. Certes il disait ça de façon sensuelle mais quand on y pense... C'est triste... Ça fait pitié disons et le cheerleader se dit qu'il ne devrait peut-être pas se vanter de se toucher seul dans le noir... Enfin que voulez vous... En plus il avait reçu pas mal de tuyaux et conseils grâce à certaines personnes qui lui racontaient leur ébats... Comme quoi des fois ça vaut le coup d'entendre des choses pareilles lorsqu'on en tire des astuces et d'ailleurs le cheerleader avait envie de tester certaines choses sur son beau chat. Le blond brun embrassa les côtes et glissa doucement les dents tout en remuant les ongles sur l'entre jambe par dessus le boxer. Il glissa ensuite sa langue avec laquelle il effleura le dessous des côtes du chat et glissa lentement son autre main dans son boxer avant de lui masser son entre jambe lentement.

Sa langue commençait à tortiller et les ongles de son autre main firent le tour du ventre avec application. Le chat du pays des merveilles était hypnotique et très sexy, le blond brun ne regrettait pas de plus ça lui permettait d'expérimenter. Il massa plus le bout de l'entre jambe de son pouce s'appliquant énormément. Il descendit et attrapa l'élastique du boxer entre ses dents et le glissa doucement. Il avait le regard face à l'érection du chat. Une situation gênante et excitante... Le plus jeune déposa doucement ses lèvres sur ce point sensible et observa Aryu avec un sourire sexy. "Dis moi Aryu, est-ce que je te fais ce que t'a promis Koichi ou tu préfères que ce soit lui ?" Même si le démon ne pouvait pas le plus jeune avait quand même envie qu'on flatte un peu son égo il en avait besoin de temps à autre...

© Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 22/12/2016
Lieu de naissance : Pays des merveilles
Emploi/loisirs : Etudiant en sixième année à l'université Walt Disney
Sixième année
Aryu Cheshire
MessageSujet: Re: {maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants Sam 19 Aoû - 15:16
Vamos a la playa
Nom du joueur 1
Yoka Devil
« Fils de Cruella Devil »
Nom du joueur 2
Aryu Cheshire
« Fils du chat de Cheshire »
Parler de satisfaire son envie alors qu’il était excité d’une manière inimaginable le prenait par les sentiments en effet. C’est ce qu’il ne se gêna pas de lui dire pour que le mannequin lui réponde que c’est peut-être ce qu’il cherchait. Mais après tout Aryu était désormais un homme et si on propose une telle chose à un homme peu de chance qu’il passe à côté, encore moins dans un état comme celui d’Aryu …  A cela le chat lui adressa un sourire en coin remplie de perversion et de cet éclat d’érotisme dont les autres l’avait envahi tout à l’heure. Il savait qu’il était sur une voie sans retour surtout si le beau mannequin avait décidé de prendre ne main son plaisir … Yoka lui avoua ensuite qu’il ne le laisserait jamais dans un tel état et ne referait pas la faute que les autres avaient commise avec lui. Ça sentait le vécus et la frustration surtout dans sa voix … Le chaton ne comprenait pas comment on pouvait commencer sans terminer … C’était inhumain, de plus le jeune étudiant n’aurait pas supporté qu’on le lui fasse alors est-ce que les gens se mettait un peu à la place du cheerleader des fois ? Ou se rendait-il compte qu’ils faisaient une erreur au moins ? Après il y avait un peu de faute du côté du mannequin de ne pas avoir retenu ces personnes aussi … Il ne savait pas vraiment dans quel camps mettre la balle mais une chose était certaine la faute venait des deux côtés …

« Dis-toi que pas tout le monde n’est comme ça chaton … » Dit-il avec un sourire en coin. « Tu es juste tombé sur des mauvaises personnes … » Poursuivit-il. C’est vrai qu’il ne connaissait personne qui aurait stoppé avant la fin … Peut-être que les humains de ce monde ne fonctionnait pas pareil … Pour connaître la mère de Syouta il savait que les Anglais étaient un peu long à la détente, Yoka devait avoir mis un certain temps avant de comprendre qu’il fallait les retenir ses gens … Leur donner l’envie de continuer. Ou alors les autres étaient cons …

Il ne savait même pas de qui parlait Yoka et ne pouvait pas vraiment l’aider pour cela si ce n’est rattraper les choses maintenant s’il le désirait. Pourquoi Aryu aurait fait ça ? Lorsque le plus jeune lui demanda s’il avait une envie particulière le sourire du plus grand s’élargit. Comme tous hommes en érection il ne demandait qu’à être satisfait de la meilleure manière qui soit et de la plus plaisante des façons, mais il devait ça à la jeunesse du mannequin pour ne pas le savoir sans doute. Le blond platine serait peut-être le premier à lui apprendre qui sait ? Alors le chat lui servit simplement qu’il serait peut-être trop sensible pour entendre ça. Une réponse qui ne plut apparemment pas au mannequin à en voir son air fâché et ses sourcils froncés. Mais Aryu eut très vite la réponse lorsque son cadet attrapa un de ses boutons de chair entre ses lèvres pour venir le torturer de sa langue. Le félin s’agrippa que plus aux épaules du mannequin en cambrant son corps et en le redressant un peu sous le plaisir infliger par le cheerleader. Un gémissement félin finit par lui échapper avant que le mannequin ne cesse pour répliquer qu’il venait de lui démontrer qu’il n’était en aucun cas choqué par ses propos, du moins si ce n’était ni trop sale ni direct. Le blond platine regarda le plus jeune, haletant avant de sourire en coin. Lui préférait que ce soit sans détour en revanche, plus c’était cru plus ça l’excitait. Mais il ne le dirait pas de peur de heurter le plus jeune, il ne fallait pas l’oublier il n’était qu’en deuxième année et on ne pouvait pas jouer avec lui comme avec un sixième ou septième année par exemple … Aryu était attentionné et légèrement protecteur envers les plus jeunes pour ce genre de chose.

Puis le plus vieux demanda à son interlocuteur où est-ce qu’il avait appris tout ça, car il ne semblait pas l’avoir fait beaucoup de fois avec quelqu’un mais avait tout de même des gestes précis. Sa peau se déroba à nouveau sous le passage des ongles du plus jeune sur son bas ventre et les frissons reprirent de plus bel. Il lui avoua en effet ne pas avoir pratiqué souvent avec quelqu’un mais que tout cela était le résultat de ses caresses en solitaires. Il était jeune, Aryu n’attendait pas une autre réponse … Lui avait dût attendre la quatrième année pour commencer à avoir ses premiers préliminaires avec quelqu’un pas avant … Cela ne faisait que deux ans qu’il se faisait plaisir en duo ou plus même, mais pas avant. Alors maintenant que l’engrenage était lancé, il profitait à la moindre occasion pour ne pas avoir l’impression de perdre plus longtemps sa jeunesse. Pour le mannequin c’était venus plus tôt que lui et tant mieux. Une fois que c’était lancé, ça ne s’arrêtait plus, il allait le voir par lui-même et c’est pour cette raison que le chat du pays des merveilles ne répliqua rien et se contenta de sourire en coin le fixant de ses yeux hypnotiques.  

Le plus âgé se cambra sous les légers frôlements de Yoka sur son entrejambe tandis qu’il glissait sa langue sur ses côtes. Il commençait à perdre de nouveau la tête si ce n’était pas déjà fait depuis un moment. Les chocs de plaisirs furent beaucoup plus forts lorsque la main du mannequin s’imisça dans son boxer afin de venir masser le sexe du blond platine dont la peau était de plus en plus sensible. Aryu mordit sa lèvre tout en gémissant, le gardant au fond de sa gorge. Il bougea un peu le bassin sous l’envie irrésistible que le blond-brun le masturbe franchement. Mais avec ces caresses buccales sur son ventre le félin entrouvrit les lèvres pour gémir son bien-être procurer par le plus jeune. Le pouce du mannequin s’égara sur le bout de son entrejambe le faisant tressaillir et émettre un miaulement sexy. En le sentant s’acharner sur ce point sensible le visage du blond platine se perdit dans une expression de plaisir tandis qu’il penchait la tête en arrière. Son corps entier tremblait à n’en plus pouvoir d’une manière tellement agréable que l’étudiant se laissa envoûter par ce plaisir. Aryu n’émit aucune opposition quand le plus jeune retira son boxer à l’aide de ses dents laissant son entrejambe bien gonflée par la jouissance que lui apportait son partenaire. Ce baiser sur son sexe l’électrisa en le faisant légèrement bondir et ses gémissements suppliant en disaient long sur son état de soumission face à l’envie qu’il avait et que le mannequin aille plus loin. Il accrocha légèrement ses cheveux avant d’y glisser les doigts docilement l’incitant un peu à poursuivre plus loin cette action qui n’avait de cesse d’exciter le plus grand rien qu’en pensant au bien qui se déverserait en lui une fois la bouche de son partenaire en contact avec sa peau sensible. Mais avant cela le blond-brun lui demanda la permission de poursuivre ou s’il préférait que Koichi ne le fasse comme il lui avait promis. Pour le moment le chat ne pensait même plus aux autres et baissa son regard envoutant en direction de Yoka avant de lui faire un sourire à tomber.

« Je t’en prie … Suce-moi … » Le supplia presque Aryu d’une voix sensuelle. Il pencha légèrement le haut de son corps assaillit par le plaisir qui l’avait transpercé jusqu’ici laissant pendre ses longs cheveux blond dans le vide. « Si tu savais l’envie que j’ai de sentir ta langue ici … » Lui avoua l’ex félin qui se rappelait malgré l’alcool que son vis-à-vis n’aimait pas que l’on parle de manière sale contrairement à lui. Mais il ne se contrôlait plus quand il était dans un tel état, les paroles obscènes sortaient d’elles même sans qu’il ne puisse s’en empêcher. Il plongea ses iris presque irréels tant elles étaient clairs dans celle de Yoka. « J’espère que je n’ai pas heurté ta sensibilité chaton, sinon je me tairais à l’avenir … » Avoua le chaton en souriant en coin tout en glissant les ongles dans sa nuques. Ne pas sous-estimer la jeunesse, il était déjà grave à son âge, mais ne pas non plus trop brusquer les choses, il ne voulait pas l’en traumatisé, ça devait être une bonne expérience et non pas un fiasco après tout …  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 118
Date de naissance : 31/10/1994
Date d'inscription : 25/10/2015
Lieu de naissance : Angleterre
Emploi/loisirs : Etudiant en deuxième année à l'université Walt Disney
Deuxième année
Yoka Devil
MessageSujet: Re: {maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants Dim 20 Aoû - 17:06

Vamos a la playaAryu Cheshire & Yoka Devil

Yoka avait retenu la leçon, maintenant il ne faisait plus rien avec des gens qui n'ont pas l'air d'en avoir envie et il ne laisse plus les autres se défiler et avant tout il mène. Ça devient un calvaire maintenant juste pour prendre son pied, c'est quand même malheureux. Le plus jeune se dit que de toute façon maintenant il vivrait sa vie sans se poser de question et qu'il avait enfin grandit. Mais plus ça allait plus le blond brun trouvait son partenaire sexy au possible, entre ses regards, ses gémissements, ses mouvements de hanches, il était tellement beau et irréel. Même saoul il avait un charme naturel. Cependant le mannequin n'oubliait pas ce détail et vérifiait que le plus grand se sentait toujours bien... Cela dit c'est malheureux qu'il faille que quelqu'un soit saoul et excité comme pas possible pour vouloir le faire avec lui et pour rajouter à son exploit il est seul dans la pièce qui est bien sûr fermée... Pas très glorieux cette histoire que Yoka ne dira à personne et veillera à ce qu'elle ne s'ébruite pas... Pourtant Aryu était beau et l'avoir fait avec lui était un plaisir. Mais cela reste gênant vu les circonstances.

Finalement le baiser du cheerleader réveilla encore plus de désir chez le chat. Ce dernier sourit au mannequin quand il demanda si le blond platine préférait que ce soit Koichi... C'est alors que le plus grand le supplia quasiment de le faire et le blond brun commençait à prendre goût à ce rôle de maitre du plaisir, maitre des autres un place de master qu'il n'avait pas envie de quitter désormais. De plus le sourire d'Aryu était très séduisant et lui fit quasiment oublier la possibilité qu'il pourrait aussi bien être une roue de secours. Pour une fois on le voulait lui et personne d'autre enfin du moins c'est ce qu'il aimait penser et ce qui fit apparaître un magnifique sourire sur ses lèvres. Ce sourire dominant, pervers et plutôt séduisant. Le chat se pencha de manière sexy laissant ses cheveux pendre dans le vide. Il avoua vouloir sentir sa langue. Le blond brun se sentait puissant et voir son partenaire dans cet état lui plaisait beaucoup c'est pourquoi il prit avec lenteur et sensualité ses hanches se mettant face à son entre jambe avec un regard dominant et séduisant. Seulement le chat attira de nouveau son attention en lui demandant s'il n'avait pas choqué ses oreilles délicates et jeunes... Yoka soupira un peu de lassitude... Il ne savait plus ce qu'il voulait... Le plus jeune n'aimait pas qu'on le voit comme un enfant et qu'on le préserve trop, ça c'était le rôle de son Chizuru et personne d'autre...

Mais cela était dit avec douceur et bien veillance et pas avec moquerie c'est pourquoi le mannequin ne le prit pas mal d'autant qu'Aryu ne pouvait pas savoir surtout avec ce qu'avait dit le plus jeune tout à l'heure... Le mannequin se redressa donc en frottant son corps contre celui de son vis à vis. Il prit entre ses mains l'entre jambe du blond platine et se mît à la masser avec beaucoup d'expertise s'appliquant sur le bout. "Arrête de penser que je suis fragile dis toi que je suis le master et que c'est toi le chaton entre mes griffes... Ou plutôt entre mes dents car il n'y a en effet pas que ma langue qui va venir caresser ton sexe et augmenter ton envie et le feu que tu as dans le bas ventre..." Sourit le plus jeune fière de sa réplique à l'oreille du chat. Il déposa alors doucement ses lèvres sur sa joue puis se remit le visage face à son entre jambe l'embrassant avec lenteur gardant les hanches de façon puissante entre ses jolies et plutôt grandes mains qui s'amusaient à faire des allers venus sur les hanches d'Aryu qu'il n'avait de cesse de trouver sexy et plus ça allait plus il désirait qu'il lui appartienne... Le mannequin déposa des baisers papillons de ses lèvres pulpeuses et chaude. Il arriva au bout du sexe du blond platine et lui embrassa doucement faisant sentir la chaleur et l'humidité de ses lèvres. Il les entrouvrit doucement pour prendre juste le bout. Il s'éloigna en déposant un baiser sur le bout dans un bruit obscène puis il sortit la langue de façon sexy et glissa le bout souplement et lentement tout le long du sexe du plus âgé.

Le blond brun releva le regard vers son partenaire. "Si tu veux te poser et t'allonger dis le moi." Lui demanda t-il au cas où il ne tiendrait plus. Déjà que même sain tenir debout en subissant ça n'est pas facile alors en étant bourré... C'est pire... Il y a des serviettes dans le coin et la pièce est plutôt grande il pourrait improviser un petit espace confortable pour le plus grand. Les mains de Yoka continuaient de flatter le corps d'Aryu avec des caresses, mais il était tellement bien fait et le mannequin se dit qu'il essaierait peut-être de le connaître l'alcool en moins... Même si c'est d'origine un chat c'est pas comme s'il l'avait caché et puis ce n'est pas un chien... Pour tout dire en cet instant il pensait que le chat est un animal sexy avec ses miaulements, ses griffes, sa souplesse... Alors non ça ne le dérangeait pas vraiment et les yeux envoûtants d'Aryu lui faisait tout oublier...

© Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 22/12/2016
Lieu de naissance : Pays des merveilles
Emploi/loisirs : Etudiant en sixième année à l'université Walt Disney
Sixième année
Aryu Cheshire
MessageSujet: Re: {maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants Mer 13 Sep - 17:23
Vamos a la playa
Nom du joueur 1
Yoka Devil
« Fils de Cruella Devil »
Nom du joueur 2
Aryu Cheshire
« Fils du chat de Cheshire »
La vision de son autre partenaire ainsi que l’alcool n’aidait pas à atténuer son excitation bien au contraire. C’était sans appel si maintenant le blond platine supplia presque le mannequin pour qu’il poursuive le travail commencé par les autres dehors. Aryu ne comptait pas cacher que de voir les lèvres de Yoka aussi proches de son entrejambe le mettait dans tous ses états … Il se mordit la lèvre d’envie rien qu’en les imaginant glisser avec douceur le long de sa peau fine et sensible … Un réel délice qui lui procura un violent frisson dans tout le corps … Le chat voulait être sûr de ne pas avoir choqué son vis-à-vis dans ses paroles … Quand il était ivre il avait plus facilement tendance à se laisser aller autant dans ses manières que son langage. Mais la réponse plus que satisfaisante du plus jeune lui fit comprendre qu’il en avait entendu d’autre apparemment. Son bassin venant se coller au sien l’électrisa un instant mais ce ne fut rien en comparaison au reste qui suivit. Lorsque le blond brun se saisi du sexe du plus grand pour venir y appliquer des massages exquis à son envie qui ne réclamait que d’être satisfaite … Aryu se cambra légèrement agrippant les épaules du plus jeune maintenant en face de lui et murmurant mille et une obscénité à son oreille, ce qui avait le don de faire monter son excitation accompagné des caresses sur son membre …

Le chat lui fit un regard hypnotisant lorsque leurs yeux furent de nouveau en contact. Cela ne dura que quelques instants seulement puisque le mannequin décida de passer à l’étape supérieure en revenant mettre son visage en face de la virilité du blond platine, étonnement bien tendue. Le plus jeune appliqua quelques caresses sur ses hanches qui maintenaient fermement entre ses mains avant de déposer ses lèvres contre la peau sensible du chat. Ce dernier ne tarda pas à échapper un gémissement sous la sensation de ses baisers contre sa peau brûlante. Il ne put empêcher ses hanches d’aller sensuellement d’avant en arrière, mimant cet acte charnel sous la pulsion du désir. Il en avait tellement envie qu’il ne pourrait pas supporter que son plaisir lui soit arraché de cette manière. L’humidité des lèvres du plus jeune était un réel délice duquel s’enivrait Aryu dont les membres commençaient à trembler de désir. S’il ne s’agissait au début que de baisers, Yoka y remédia en prenant le bout du sexe du blond entre ses lèvres le forçant à étirer ses muscles sous le bien être qui traversait son corps. Sa langue habile glissant le long de sa virilité était un véritable soulagement, une délivrance que ne put s’empêcher d’exprimer le plus âgé dans un léger ronronnement de plaisir. Les sons que produisait la bouche du blond-brun contre son sexe éveillèrent plusieurs tremblements dans son bas-ventre ne faisant qu’accroître plus encore son excitation.

Le plus grand se coupa un moment dans ses miaulements félins pour adresser un regard remplis de provocation à son cadet lorsque ce dernier lui proposa de s’allonger s’il ne tenait plus debout face aux attentions procuré par Yoka. En effet, plus ça allait et plus ses jambes avaient du mal à tenir la cadence face à temps d’expertise de la part du plus jeune. Où avait-il apprit à se débrouiller aussi bien ? Face à l’érotisme de la situation, Aryu tenta de calmer sa respiration désordonné pour donner une réponse audible mais pour une fois clair à son vis-à-vis.

« Tu préfères ça quand la personne est allongé ou debout toi ? » Répondre à une question par une autre était le jeu préféré du chat de Cheshire et même dans ces moment-là il n’oubliait pas ses bonnes vieilles habitudes. Il lui demandait car il connaissait ses propres préférences, il adorait pratiquer la fellation sur un autre quand ce dernier était assis, jambes écartées sur le bord du lit. En plus d'être agréablement installés, il aurait la place pour atteindre plus de surface et ainsi donner plus de plaisir à son partenaire. Certains préférait debout pour voir les muscles de la personne mit à rude épreuve, cela dépendait des goûts de chacun. Cependant encore une caresse de plus et le blond sentait qu’il allait s’écrouler, s’il savait combien le jeune torturait son corps d’un plaisir qu’il ne saurait contrôler. Il ne savait pas si le mannequin l’avait fait bien souvent mais en ce qui concerne Aryu ce n’était pas son premier round, et voir que son cadet savait y faire le rendait encore plus désireux de sentir à nouveau sa langue chaude et humide contre sa peau. Il le mettait dans tous ses états, le rendant à bout de force et incontrôlable, mais au lieu de faire le fier parce qu’il était son sempai, il lui devait la vérité avant de s’étaler lamentablement au sol … Surtout bourré. « Si tu ne m’en veux pas je vais laisser mes jambes se reposer. » Demanda sournoisement le chat. En voyant Yoka attraper des serviettes non loin de là, Aryu l’en empêcha. « Non, je vais me coucher par terre, je me délecte de plus de sensation et celle-là aura de quoi faire monter encore plus mon excitation. » Avoua-t-il avec un sourire en coin. Le chat se laissa glisser vers le sol où il s’allongea, posant son dos à plat contre le carrelage glacé de la salle de bain. Il ferma les yeux suite au long frisson qu’il ressentit et qui secoua visiblement son corps, le faisant sourire plus. Il mordit le coin de sa lèvre et rouvrit ses yeux perçants pour les poser sur le petit dictateur. « J’aime bien jouer avec les sensations, le chaud et le froid est quelque chose qui m’atteint particulièrement … » Lui apprit-il sans lâcher ses iris une seule seconde.

Il y avait de quoi bien en profiter et de rendre l’instant tellement plus prenant de bien des manières. Aryu ne les avaient pas toutes essayés mais connaissait ses préférences. Il se demandait si malgré sa jeunesse Yoka aurait pu faire l’expérience de tout cela. Ce qui lui permettrait en plus de connaître ce qui peut donner du plaisir à une autre personne, c’est d’avoir également le bonheur de goûter à toutes ces agréables sensations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 118
Date de naissance : 31/10/1994
Date d'inscription : 25/10/2015
Lieu de naissance : Angleterre
Emploi/loisirs : Etudiant en deuxième année à l'université Walt Disney
Deuxième année
Yoka Devil
MessageSujet: Re: {maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants Lun 9 Oct - 19:12

Vamos a la playaAryu Cheshire & Yoka Devil

Yoka allait doucement histoire que le plus âgé sente le plus possible les sensations que lui procurait le blond brun. Il massa doucement son entrejambe et le sentir se suspendre ainsi à ses épaules le rendit fier, et le firent se sentir puissant. Il avait encore plus l'impression d'être un master et son sourire en coin était bien présent observant le chat se cambrer sous toutes les attentions que le blond brun s'appliquait à lui procurer. Il fini par s'occuper de son entrejambe de sa bouche. Voir le chaton dans un tel état plaisait beaucoup au dictateur. Ce dernier s'appliquait du mieux qu'il pouvait fermant les yeux pour se concentrer sur sa tâche. Sous les mouvements de hanches du blond le plus jeune le fixa avec un regard fort et sexy pour appuyer ses actions. Pourtant son regard resta un instant figé alors que le plus âgé continuait de bouger les hanches à outrance. Il posa un peu sa main sur sa hanche doucement pour le faire mieux déhanché et reprit en fermant les yeux et avec plus d'habileté. Plus jeune certes mais pas moins expérimenté. Les miaulements félin du chat ne dérangèrent pas le cheerleader au contraire. Puis le plus jeune se mît à lui caresser doucement le bas ventre puis la jointure entre sa cuisse et le bas ventre en suivant de cours vers l'entrejambe. Le blond brun lui demanda alors comment voulait se mettre le plus âgé pour la suite mais ce dernier répondit par une question lui demandant ce que lui préférait. Particularité du chat de Cheshire, il fallait s'y attendre.

Yoka observa le plus grand et le fixa dans les yeux répondant sans hésitation de sa bouche cruelle et sadique. "Je préfère attaché selon mon bon désir et la position que j'aurai décidé sur le moment. Mais c'est pas vraiment le moment pour toi de rester debout vu ton état et l'alcool que tu as dans le sang..." Lui précisa le plus jeune. "Après si tu veux te calquer sur moi je te donnerais l'ordre de tenir debout et si tu n'y parviens pas je te punis." L'avertis le cheerleader. Le blond platine lui dit alors qu'il allait quand même reposer ses jambes. "Sage décision." Lui fit remarquer le dictateur avant de prendre des serviettes non loin pour le mettre plus à l'aise. Aryu l'arrêta en lui disant qu'il préférait cette sensation de froid mordant et que cela le stimulait. Le blond brun hocha doucement la tête une fois et reposa les serviettes. Il respectait son choix mais ne le comprenait pas forcément... Le plus âgé s'allonger alors sur le carrelage glacé frissonnant de part en part. Le plus jeune observa la scène un peu fasciné et se rapprocha un sourire aux lèvres se mettant au dessus du blond platine. Ce dernier lui apprit que le chaud et le froid étaient deux facteurs avec lesquels il aimait bien jouer. Yoka l'observa avec son regard et son sourire de dictateur. "Je vois c'est toujours bon à savoir chaton." Lui dit-il avant de se remettre à quatre pattes au dessus de lui sa main écartant doucement ses cheveux de son visage.

Le plus jeune se pencha alors sur lui er lui embrassa la mâchoire avec lenteur et sensualité faisant glisser doucement ses lèvres sur son cou puis toujours plus bas. Il embrassa le torse puis les bouts de chairs, il descendit sur les côtes du chat é glissant la langue lentement. Il vint en titiller le dessous de sa langue avant de s'égarer sur le ventre où il attrapait doucement la peau entre ses lèvres. Le dictateur glissa sa langue dans le nombril du chat pour jouer avec puis passa au bas ventre où il fit des allers et venus doux. Il passa par les jointures et atteint enfin l'entrejambe où il passa doucement ses lèvres avec lenteur et sensualité les frottant légèrement pour que le chat le sente mieux et gémisse plus fort. Le plus jeune passa ses ongles sur l'intérieur des cuisses d'Aryu qui alla doucement de haut en bas faisant de légères vagues. Il prit ensuite l'entrejambe entre ses lèvres se délectant des mouvements et gémissements sensuels et plaisants du chat. "Tu tiens le coup chaton ?" Demanda sournoisement le dictateur avec un sourire avant de prendre la hanche de son partenaire. Il se mît à doucement le faire basculer en l'observant d'un sourire en coin puis il le mît sur le côté pour que le froid s'empare de cette partie de son corps. Le blond brun vint lécher la hanche puis le creux avant de remonter sur les côtes. Sa main massant l'entrejambe du chat avec sensualité. Il y glissa même les ongles.

Yoka fixa le blond platine avec un sourire avant d'aller sur le bouton de chair sur le côté qu'il tortura de sa langue. Il déposa ensuite plusieurs baisers papillons dans le cou. "Si tu ne veux pas que je te retourne complètement sur le ventre, collant ainsi ton entrejambe brûlante contre le sol glacé tu devrais me dire quel est le point le plus sensible de ton anatomie chaton je veux te voir gémir et te cambrer en tous sens ne sachant plus où donner de la tête. Je veux t'avoir à ma merci." Lui précisa le dictateur le regarda un sourire en coin. Il savait que par nature l'être humain face à une menace prendrais la décision de faire ce qui lui fait le plus de bien... Le mannequin vérifier cependant à ce que le chat n'ait pas trop de soucis dû à l'alcool qu'avait ingurgiter ce dernier c'est aussi pour ça qu'il avait préféré le mettre sur le côté. Il avait beau paraître dur et inflexible de temps à autre mais au fond il faisait plus attention qu'il n'y paraît. Chizuru l'aurait-il influencé ?

©️ Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 22/12/2016
Lieu de naissance : Pays des merveilles
Emploi/loisirs : Etudiant en sixième année à l'université Walt Disney
Sixième année
Aryu Cheshire
MessageSujet: Re: {maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants Dim 15 Oct - 18:33
Vamos a la playa
Nom du joueur 1
Yoka Devil
« Fils de Cruella Devil »
Nom du joueur 2
Aryu Cheshire
« Fils du chat de Cheshire »
L’ancien chat se perdait de plus en plus dans cette sensation de plaisir qui ne faisait que s’intensifier au fil des actions du plus jeune. Aryu voyait ainsi toute l’étendue de ses capacités en la matière et voir qu’il une bonne expérience de la chose le mettait dans tous ses états, ou alors l’alcool serait à l’origine de ses ressentis ? Yoka y faisait beaucoup c’est vrai, on l’avait rarement soulagé à ce point-là … Lorsque le mannequin demanda la préférence de son aîné quant à sa position ce dernier préféra répondre par une autre question, ce qui n’offusqua pas Yoka pour autant. Le cheerleader répondit sincèrement faisant sourire peu à peu le blond platine à l’écoute de ses goûts. Alors comme ça il aimait jouer les dictateurs de manière poussée, plus qu’un loisir ou une image il s’agissait là de sa personnalité dominante et ce qui le faisait vibrer, intéressant … Le fils du chat de Cheshire ne pouvait pas s’empêcher d’analyser les personnes qu’il avait en face que ce soit en les croisant au détour d’un couloir ou dans ce genre de situation. Le blond-brun rajouta alors que s’il voulait, le plus grand pouvait suivre les envies de son junior qui le forcerait à tenir debout, une punition l’attendant en cas d’échec … Son sourire s’élargit de plus en plus faisant pensé étrangement à celui de son père à montrer toutes ses dents blanches de cette manière avant de lui faire un regard envoûtant.

« Ce ne serait pas pour me déplaire ce genre de challenge … » Avoua le chaton en penchant légèrement la tête de côté. « Mais pour le moment mes jambes réclame du repos … » Finit-il sous le consentement de Yoka qui lui informa avoir pris la bonne décision.

Ce fut lorsque le plus jeune amorça un mouvement pour récupérer des serviettes non loin que l’ex chat l’en empêcha en lui expliquant ses préférences. Le sourire du mannequin ne passa pas inaperçus et ses frissons dût au froid redoublèrent en voyant l’expression du plus jeune. Selon lui c’était toujours bon à savoir. Il l’affubla une nouvelle fois de ce petit surnom félin qui ne fut pas pour déplaire au blond platine qui appréciait sa nature. Le plus jeune commença par embrasser la mâchoire d’Aryu qui ferma les yeux sur la douceur de ses lèvres pulpeuses descendant toujours plus bas en passant par des points sensibles de son corps. Chaque baiser le faisait frissonner et son corps se tendait peu à peu sous la délicieuse sensation qui le transperçait. Lorsque le blond-brun arriva au niveau de son ventre, le blond platine glissa ses doigts fins dans les cheveux délicats de son vis-à-vis, les lissant en de douces caresses. La sensation de la langue chaude du mannequin dans son nombril fit tressaillir son corps de surprise avant que le plaisir ne reprenne le dessus. Sa respiration se fit plus bruyante tandis que ses frôlements dans les cheveux du plus jeune s’accéléraient un peu plus sans que le chat ne s’en rende vraiment compte. Ce fut au moment où Yoka atteint son sexe de sa bouche qu’il resserra légèrement sa prise dans les cheveux de son cadet sous le bien procuré. Ses lèvres s’entrouvrirent sans qu’aucun son n’en sorte au départ avant qu’un léger gémissement sensuel n’en émane. Les effleurements des ongles du mannequin sur l’intérieur de ses cuisses le firent frémir et apportèrent plus de plaisir et de chaleur dans son bas-ventre. Ses gémissements s’accentuèrent quand le plus jeune le prit en bouche pour apposer de délicieuses caresses buccales qui firent se tendre les muscles du chat. Ce dernier rouvrit les yeux quand la voix de Yoka se fit entendre provoquant un sourire sournois sur les fines lèvres du blond platine.

« Je me sens au mieux, tu sais y faire je ne peux le nier … » Avoua le platine en caressant les mèches de Yoka s’égarant légèrement sur sa nuque. Ne s’attendant pas vraiment à ce que le mauvais étudiant le prenne par les hanches pour le mettre sur le côté il posa un regard dubitatif sur lui.

Mais les caresses délicates sur son sexe firent remonter plus de décharge de plaisir dans son bas-ventre le faisant poser sa main à plat sur le sol glacé. La langue de son partenaire sur son bouton de chair l’électrisa en faisant sensuellement cambrer son dos dont la courbe parfaite formait un arc de cercle. La souplesse il n’en manquait pas et cela lui permettait de profiter au mieux des attentions du dictateur. Ce dernier se glissa à son oreille pour lui dire que s’il ne voulait pas qu’il le mette sur le ventre il allait devoir faire ce qu’il lui demandait à savoir être à sa merci … Même si cela était déjà un petit peu le cas, il n’était pas de nature à se soumettre aussi facilement et le chaton aimait bien jouer ~. Le plus âgé glissa délicatement sa main sur la gorge du mannequin avant de lui prendre doucement la mâchoire et ainsi mieux planter son regard dans le sien.

« Mais c’est qu’on veut prendre des allures de chef … Ta proposition est vraiment alléchante tu sais, je ne me refuserais pas à essayer de découvrir cette sensation. » Lui avoua le chat de Cheshire faisant en sorte de ne pas donner de réponse clair ayant pour nature d’embrouiller les gens de ses paroles. « Alors fait comme tu souhaites petit dictateur, je ne suis pas difficile … » Lui avoua-t-il. « A moins que tu ne veuilles me montrer toutes l’étendue de ton autorité … » Le chat sourit plus amplement en fixant le mannequin de ses yeux paralysants et laissa ses doigts glisser en direction de ses clavicules pour retourner sur sa nuque ou il y dessina quelques cercles de ses ongles.

L’excitation était déjà au plus haut pour Aryu et honnêtement il ne savait pas tellement s’il allait encore pouvoir tenir longtemps sans se déverser. Le mannequin avait une personnalité très intéressante et surtout parfaitement attrayante. Il était doué de par ses gestes et on voyait bien qu’il savait ce qu’il faisait. Il se délectait d’avance de voir tout ce qu’il savait faire, il pourra peut-être à son tour partager son expérience avec le plus jeune si ce dernier lui en laisse l’occasion et si c’est à son goût bien entendu …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 118
Date de naissance : 31/10/1994
Date d'inscription : 25/10/2015
Lieu de naissance : Angleterre
Emploi/loisirs : Etudiant en deuxième année à l'université Walt Disney
Deuxième année
Yoka Devil
MessageSujet: Re: {maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants Sam 23 Juin - 19:19

Vamos a la playaAryu Cheshire & Yoka Devil

Yoka pouvait se poser encore mille fois la question de comment cette situation délirante à bien pu arriver, il n'en n'aura sans doute jamais la réponse... Il se disait que Chizuru et aucun de ses sempai ne se serait retrouvé dans son cas... Mais le mannequin prit une inspiration et se dit qu'importe de son image finalement, s'il est une personne cool il le sera en toute circonstances et il pourra faire payer à ceux qui l'ont trahi lorsqu'il sera plus dangereux. Pour l'instant il faut savourer et être lui même. Le blond brun s'appliqua dans ses attouchements laissant le chaton se tordre et ronronner sous lui.

Un sourire apparut sur les lèvres du mannequin qui demanda au chat de lui obéir. Aryu ne se laissa pas démonter et lui prit la mâchoire. Il l'embrouilla de nouveau et laissa entendre qu'il ne se soumettait pas mais il ne résistait pas non plus. Les douces mains du jeune mannequin se baladait lentement sur les hanches de son partenaire. Se dire qu'il était bourré mettait Yoka plutôt mal à l'aise. En effet il profitait un peu de la situation là... Mais d'un autre côté il faut bien qu'il commence à être lui même et profiter. De plus ainsi il saurait mieux s'y prendre pour la suite et peut être pourrait-il utiliser la nature lubrique de tout êtres pour assoir plus son autorité. Ne dit-on pas qu'un chef est charismatique ? Le mannequin désire assoir plus son pouvoir pour enfin marché sur ceux qui ont toujours cracher sur les autres et monter ses amis au plus haut.

Il se voyait déjà séduire Mia l'embrasser à pleine bouche le pervertir, faire en sorte que Nihit et les autres soient au courant pour ensuite le lâcher comme lui et les autres nobles l'ont toujours fait et bien sûr Mia ne serait pas le seul. Il voyait déjà plusieurs vengeance à engager et bien sûr protéger ceux qui lui ont donné du soutien. Il ne serait plus jamais vu comme un petit mannequin trop chou... Le cheerleader observa les yeux envoûtant du chaton et lui fit un sourire plus prononcé. Yoka commence à se dire que maîtriser ces petites bêtes n'est pas mal... Bien sûr il en a toujours un peu peur mais avoir un chien à ses pieds n'est-ce pas une bonne sensation. Cela dit il ne voyait pas du tout Aryu comme ça et ce petit écart était complètement souhaité.

Le mannequin s'amusait bien et trouvait son partenaire énigmatique. Le blond brun posa ses paumes sur les hanches du plu grand et lui caressa doucement le creux de ses ongles pendant qu'il lui parlait. Il fit de petits cercles doux en fixant son interlocuteur d'un petit sourire fier. Le chat glissa ses mains dans la nuque du blond brun qui se tint plus droit et fier encore. "Bien je vois que tu teste mon autorité. À ta guise..." Le mannequin prit les hanches du chat fermement et le retourna le ventre sur le carrelage froid. Il y alla doucement, il fallait pas brusquer le chaton qui avait l'alcool qui lui montait à la tête et surtout que ce n'était pas le but de yoka de le blesser mais bien de jouer avec lui. Le cheerleader mît son menton au creux du cou du chat et lui souffla doucement dans l'oreille de manière sensuelle. Le blond brun prit les poignets d'aryu doucement et les lui remonta doucement de chaque côté de sa tête les paumes vers le sol.

"Maintenant chaton tu vas voir l'étendu de mon autorité." Susurra le blond brun avec un sourire amusé. Sa main glissa alors le long des fesses douces du plus grand et glissa lentement ses doigts vers la commissure. Il savait que le chat lui avait en quelque sorte donnait son accord peu de temps avant. Ses doigts glissèrent à l'intérieur menaçant de le pénétrer sans cesse avant de masser lentement cette chaire offerte. "Ça t'apprendras à m'embrouiller darling." Lui déclara le cheerleader avant de lui mordiller le lobe de l'oreille et se redresser. Ses cheveux étaient en bataille désormais mais qu'importe. Le mannequin embrassa le dos d'Aryu faisant de légers baisers papillons. Yoka massa plus les fesses de son partenaire bien décidé à lui faire passer un bon moment et en profiter également.

"Chaton j'aime beaucoup tes frissons." Avoua le plus jeune avant de glisser le bout de la langue entre ses omoplates et remonter jusqu'à sa nuque écartant ses cheveux argents. Il n'avait pas fini de s'occuper de ce petit chaton égaré mais plus la soirée avançait plus le blond brun de demandait comment ils allaient réagir le lendemain. Et puis qu'importe demain est un autre jour.

©️ Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: {maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants
Revenir en haut Aller en bas

{maison ✗ 5 rue sud} Vamos a la playa Ft. Aryu et certains étudiants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Version n°11 : Vamos a la playa, oh oh oh
» Vamos a la playa (Pv Zarathos)
» Vamos a la playa, a mi me gusta bailar... ♫ [Bastien]
» Vamos à la playa !
» Vamos a la playa... [ Lexie et Ty' ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Descendants nouvelle génération :: Résidences sud-