Partagez|

Grimoire, mon beau grimoire | Ft. Luca Butterfly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 71
Date de naissance : 19/10/1995
Date d'inscription : 17/10/2015
Lieu de naissance : Chine - Terre des dragons
Emploi/loisirs : Etudiant en première année à l'université Walt Disney
Première année
Mahiro Fa
MessageSujet: Grimoire, mon beau grimoire | Ft. Luca Butterfly Mar 13 Juin - 18:22
Grimoire, mon beau grimoire
Nom du joueur 1
Luca Butterfly
« Fils de Manny & Gipsy »
Nom du joueur 2
Mahiro Fa
« Fils de Shang et Mulan Fa »
C’était quoi ce défi à la con sans rire … Comme si le brun avait que ça à faire … Après quand il était avec ses potes il s’attendaient à faire une bêtise, comme à peu près à chaque fois … Le brun était actuellement dans la galerie d’exposition du complexe d’art plastique et regarder en tous sens espérant ne croiser personne. C’est bien pour cette raison qu’il était passé par là pour rejoindre l’internat … En espérant que son colocataire ne soit pas dans la chambre bien entendu … Alors que lui et ses trois amis venaient de finir leur cours de combat dans le gymnase, ils s’étaient mis à parler du livre que la bonne fée gardait toujours sur elle. Personne ne savait ce qu’il contenait et les quatre amis avaient lancé des théories toutes plus folles les unes que les autres … Hiyori disait qu’il s’agissait de la liste des cours qu’elle donnait, Takemasa avait parler de livre de sort noir quant à Mitsuki il disait que c’était un roman à l’eau de rose débile … Pour Mahiro il s’agissait tout bonnement d’un grimoire et se disait que chacun de ses amis n’avaient pas tort … Ça pouvait être les trois en même temps … Quoi qu’il en soit ce bouquin les intéressaient tous beaucoup pour les secrets qu’il renfermait … Le brun avait l’air plus sûr de lui que ses amis et de ce fait ils lui lancèrent le défis de le récupérer en douce dans son bureau et de le ramener dans sa chambre pour voir ce qu’il y avait dedans. Emporter par la fierté de réussir face aux moqueries de ses amis il accepta le défi …

Et ben c’était une belle connerie … En réfléchissant quelques heures plus tard et devant la porte du bureau de la bonne fée il s’était dit qu’il valait mieux rebrousser chemin … S’il se faisait pincer il allait se faire passer un sacré savon par ses parents … Voler un enseignant était une faute grave … Bon techniquement il ne faisait que l’emprunter, il comptait bien entendu lui rendre ensuite … Si ses amis n’était pas derrière à ce moment à lui répéter qu’il n’aurait pas les couilles pour le faire il aurait sans doute fais demi-tour et oublié l’idée … Mais pousser par ses convictions de réussite il était entré dans la salle. Le livre se trouvait là, posé sur le bureau et fermé par un cadenas … En s’approchant il découvrit que la clé se trouvait dans le tiroir ouvert du meuble. Son souffle était en désordre et il ne savait pas s’il devait le faire … Mais c’est quand il entendit des pas dans le couloir qu’il paniqua immédiatement. Il attrapa le grimoire pour le mettre dans son sac ainsi que la clé qui l’ouvrait. En sortant de la pièce il constata que ses amis n’étaient plus là … Ils avaient fuis au lieu de le prévenir du retour de la bonne fée … Heureusement le Chinois parvint à s’échapper du couloir. Il ne croisa personne par chance et continua sa course jusqu’au complexe artistique … Mahiro n’avait pas réfléchis, il pensait juste à s’enfuir tellement la peur de croiser quelqu’un était grande … Mais en tentant de se calmer pour réfléchir il se dit que le meilleur moyen de rejoindre l’internat en passant inaperçus était la salle d’exposition. Il n’y avait quasiment jamais personne là-bas, il avait donc toutes ses chances de rejoindre son dortoir sans se faire pincer. Voilà comment le brun s’est retrouvé là, au beau milieu de la salle d’expo, son sac dans ses bras, collé contre son torse.

« Calme-toi Mahiro … Respire, t’as rien fait de mal … » Tenta de se convaincre mais sans succès … Maintenant il était seul, livré à lui-même avec l’objet volé dans son sac … Quel con alors … « Si j’ai fait une très grosse connerie, putain ! » S’en voulus le Chinois. Ce dernier jeta un coup d’œil dans son sac et le simple fait d’y voir le grimoire dépasser le faisait paniquer … « Oh merde … » Le livre était bien trop grand pour rentrer entièrement dans son sac et on le voyait dépasser de dix bons centimètre …

Il tenta de remettre correctement dedans mais en vain, il garda alors le sac collé contre lui progressant lentement entre les galeries de portraits et peintures. Quand il entendait des pas il faisait mine de regarder les œuvres, dos à un potentiel étudiant qui passerait derrière lui. Une fois la menace assez loin et après avoir vérifié qu’il n’y avait personne d’autre, il continua sa fuite vers l’entrée de la galerie qui le mènerait directement aux dortoirs. Il pouvait s’en sortir il le savait … Mais en ce qui concerne la suite il n’avait pas vraiment prit le temps d’y réfléchir … Le brun se précipita un peu trop en voyant que la sortie n’était pas loin, mais à aller trop vite il ne vit pas qu’un autre étudiant se trouvait là. Il s’arrêta net quand celui-ci se tourna dans sa direction … Mahiro ne se sentait pas bien du tout, son état de stress ne faisait qu’augmenter et il avait chaud tellement cette situation l’angoissait … Le brun eut le réflexe de mettre son sac dans son dos puis tourna les yeux vers un des tableau l’air de rien … Quel con, il allait peut être se faire dénoncer si l’autre étudiant se doutait de quelque chose … Ce qui ne paraissait pas bien compliqué …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 22
Date de naissance : 08/07/1988
Date d'inscription : 27/02/2017
Lieu de naissance : Bugs City
Emploi/loisirs : Etudiant en huitième année à l'université Walt Disney
Huitième année
Luca Butterfly
MessageSujet: Re: Grimoire, mon beau grimoire | Ft. Luca Butterfly Mar 13 Juin - 20:29
Grimoire, mon beau grimoire
Nom du joueur 1
Mahiro Fa
« Fils de Shang et Mulan Fa »
Nom du joueur 2
Luca Butterfly
« Fils de Manny & Gipsy »
Luca venait de terminer son dernier travail d'art plastique même si le papillon préfère parler d'œuvre. Le jeune homme se leva de sa chaise et fini par quitter l'atelier, laissant son œuvre sur le bureau de Miku. Le papillon s'éloignant dans les couloirs fier du travail accompli. Il entra dans la galerie, il était si fier d'y venir, voir les œuvres de ses amis et les siennes. Même s'ils n'ont qu'une petite partie le reste étant réservé aux vrais artistes étudiés en cours. Luca papillonna de toile en toile observant l'atmosphère et la méthode utilisée. Plus il avançait et plus les humains le fascinait... Soudain il entendit des bruits de pas et des éclats de voix. Comme quelqu'un qui s'énerve... Par réflexe le jeune homme s'éloigna pour regarder d'autres toiles ne voulant pas faire de rencontre imprévu. Il n'avait pas envie de parler ce soir. S'il avait su qu'un humain parlait autant pour ne rien dire il aurait évité de s'inscrire dans un club.

De plus il était tombé sur Miku en leader qui ne cesse de parler... Pourtant ne dit-on pas que lorsqu'on a rien à dire il vaut mieux se taire ? Bref le papillon entendit les bruits de pas de tout à l'heure venir dans sa direction. L'insecte prit donc ses jambes à son cou et partit vers la sortie. Hélas au même moment Mahiro arriva. Pas qu'il n'aime pas le fils des directeurs au contraire mais son coté solitaire le pousse à chercher la solitude. Le dialogue n'intervient que lorsqu'on ne peut l'éviter et en cela il aime beaucoup Yume. La communication par les gestes et les actes est tellement plus agréable. Dans le plus grand des calme le papillon aime beaucoup les perso ne s'exprimant par d'autres façons que la parole. Cela dit l'art du langage est un art noble et discuter avec un poète ou un philosophe lui plait... Mais là il s'agit de Mahiro et en plus d'être mignon, il est aussi plus jeune c'est pourquoi tout le monde s'occupe plus ou moins de lui.

Seulement là le premier année eut une drôle de réaction cachant quelque chose. Le papillon n'était pas dupe et pour le coup s'il savait à quel point son battement d'aile pouvait avoir un impact sur l'université. L'envie de demander ce que le plus jeune faisait là, le prit, cependant ce serait passer par quatre chemins... Le plus âgé colla donc les bouts ses doigts les uns avec les autres, à la manière de son père, et sourit au plus jeune penchant un peu la tête sur le côté. "Bonsoir Mahiro." Sourit le plus âgé avec calme. "Que caches-tu dans ton sac ?" Lui demanda t-il le plus simplement du monde et toujours avec calme et douceur. Plutôt intrusif comme papillon mais cette fois l'insecte craignait que le plus jeune ne se mette en danger d'une quelconque façon... Notamment en s'amusant avec ses amis... De plus le papillon avait ses sens qui s'excitaient comme si une aura magique prenait d'assaut la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 71
Date de naissance : 19/10/1995
Date d'inscription : 17/10/2015
Lieu de naissance : Chine - Terre des dragons
Emploi/loisirs : Etudiant en première année à l'université Walt Disney
Première année
Mahiro Fa
MessageSujet: Re: Grimoire, mon beau grimoire | Ft. Luca Butterfly Mer 14 Juin - 15:10
Grimoire, mon beau grimoire
Nom du joueur 1
Luca Butterfly
« Fils de Manny & Gipsy »
Nom du joueur 2
Mahiro Fa
« Fils de Shang et Mulan Fa »
Sur tout le bahut il avait fallu qu’il tombe sur Luca … Après s’il venait à découvrir son noir secret il pourrait sans doute compter sur son silence … Du moins il l’espérait … C’était quand même le pire sur lequel il devait tomber s’il faisait une bêtise, il était plutôt sage et nul doute qu’il se rangerait tout de suite du côté des professeurs … C’était juste une petite blague, alors oui il avait fait le con sur le coup, lui et ses amis n’étaient pas les plus sage et gentil élèves de l’école c’est vrai, mais il comptait le rapporter ce bouquin ! Puis qu’est-ce qu’il en ferait ? Il enchaînait connerie sur connerie ces derniers temps … Peut-on ensuite dire que le bel Apollon qui lui a pris sa première fois était une connerie ? Non, ça non en revanche … Il est content d’avoir Gak pour sexfriend. Mais en ce qui concerne Aki et là le bouquin c’était mal barré … Après tout Luca serait compréhensif s’il venait à apprendre l’existence du grimoire dans le sac de Mahiro au lieu de se trouver dans le bureau de la bonne fée. Il voulait juste regarder ce qui avait dedans, rien de plus … Mais sur le coup s’il ne voulait pas risquer une bonne claque de la part de ses parents il allait devoir être plus subtile que Luca … Donc clairement plus que d’habitude quoi …

Le papillon se tourna immédiatement vers lui malgré que le brun feigne de regarder les tableaux. Et merde sa couverture était percée ! Il le salua ensuite en continuant de le fixer faisant battre le cœur de Mahiro. Et bien pour quelqu’un qui n’aime pas parler il en disait beaucoup en même pas deux seconde … C’est obligé il avait remarqué que quelque chose clochait … Il était grillé … Le Chinois fit mine de tourner le visage en direction du papillon d’un air surpris avant d’incliner la tête pour le saluer. Il reposa les yeux en face sur une œuvre inconnu pour lui. Et dont il n’avait rien à battre concrètement, mais là s’il ne voulait pas échouer dans sa mission il allait bien devoir faire semblant de s’y intéresser un minimum … Connaissant un peu les habitudes de Luca par ce qu’il avait entendu des autres étudiants, il était plutôt discret et un peu timide. Solitaire et silencieux de surcroit, il n’avait donc rien à craindre, après des petits échanges polis de salutation le papillon repartirait de son côté et Mahiro en ferait de même … Malheureusement la question fatidique ne tarda pas à venir quand l’autre lui demanda ce qu’il cachait dans son sac … La vache il était plus bavard que le pensait le Chinois … Ce dernier fit une mine à l’ouest pour simuler le fait qu’il ne comprenne pas de quoi il parlait. Même si en temps normal il ne faisait pas semblant là pour une fois oui.

« Mon sac ? » Demanda innocemment le fils des directeurs comme s’il ne voyait pas du tout où voulait en venir le plus âgé. « Qu’est-ce qu’il a mon sac ? Rien du tout il se porte très bien mon sac. » Répondit Mahiro. Le fait d’avoir répété mon sac une bonne dizaine de fois dans la même phrase traduisait son état d’angoisse. Ça ce n’est pas bon du tout … Il fallait qu’il trouve une parade, quelque chose pour se sortir de ce mauvais pas … « Au fait tu tombes à pic ! » Il n’avait aucune idée de ce qu’il allait lui demander mais il fallait impérativement le faire changer de sujet ou trouver un moyen de l’occuper quelque part pour partir ensuite … « Cet œuvre, je dois l’étudier et j’ai du mal avec, tu pourrais me dire ce que tu vois toi ? » Demanda le brun dont le cœur venait actuellement de sauter en dehors de sa poitrine pour se faire la malle en Australie.

Il était en très mauvaise posture et le fait qu’il cache son sac derrière son dos n’allait pas le rendre plus discret ou plus crédible. Mais il ne voulait pas que quelqu’un se doute de quoi que ce soit à propos du livre de la bonne fée. Et le fait qu’il dépasse à ce point-là de son sac était potentiellement problématique en ce qui concerne le fait de le camoufler … Il espérait juste que le papillon serait compatissant et le laisserait s’échapper en faisant comme s’il n’avait rien vu … Mais à ce compte-là peu de chance … Ou alors plan B essayer de parler sans s’arrêter jusqu’à finir par le saouler. Ça pouvait marcher aussi … Toutes les solutions étaient bonnes pour se sortir de ce mauvais pas dans lequel il s’était fourré …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 22
Date de naissance : 08/07/1988
Date d'inscription : 27/02/2017
Lieu de naissance : Bugs City
Emploi/loisirs : Etudiant en huitième année à l'université Walt Disney
Huitième année
Luca Butterfly
MessageSujet: Re: Grimoire, mon beau grimoire | Ft. Luca Butterfly Dim 18 Juin - 14:52
Grimoire, mon beau grimoire
Nom du joueur 1
Mahiro Fa
« Fils de Shang et Mulan Fa »
Nom du joueur 2
Luca Butterfly
« Fils de Manny & Gipsy »
Le jeune papillon n'a pas l'habitude d'être le premier à engager la conversation mais lorsqu'il le faisait c'est toujours à raison. Le plus âgé observa le fils des directeur avec un sourcil haussé montrant sa suspicion. Le papillon ne parlait pas beaucoup mais était directe pourquoi tourner autour du pot pendant trois heures ? C'est du temps perdu pour le plus grand. C'est pourquoi il demanda directement ce que cachait le plus jeune dans son sac. Le huitième n'était pas dupe et encore moins bête il avait vu le malaise de Mahiro, ses trait se tordant sous le stresse, le fait qu'il cache son dos, qu'il ne le calcul quasi pas dans l'espoir que le papillon se lasse et parte. Mais Luca ne comptait pas partir ainsi. Certes si son cadet fait une bêtise ce n'est pas de son ressort mais plus de celui des directeurs, cependant si la bêtise devenait dangereuse, dans ce cas il l'aurait sur la conscience si le plus jeune venait à se blesser. Seulement le brun fut à l'ouest ne comprenant pas le papillon qui ouvrit de grand yeux surpris. Comment ça il n'a pas comprit ? La question était pourtant simple non ? Le huitième fronça aussitôt les sourcil suspicieux. Y a un problème dans l'air. Mahiro assura que son sac se portait bien... Le fait de personnifier son sac et de répéter ce mot prouve une part de sa culpabilité. Le plus grand flaira le piège seulement comme parade le plus jeune lui dit avoir besoin d'aide pour étudié une œuvre qui se trouvait face à eux.

Eh bien ne peut-il pas chercher sur son ordinateur comme tous ceux qui n'aime pas l'art comme une passion et pour qui l'art plastique n'est pas la matière la plus importante. De plus y aller seul alors que ses amis sont dans la même classe et ont probablement le même devoir. Pas doute il lui ment. Luca pouvait donc se permettre de le mener en bateau. Mais entendre des mensonges ne dérangeait pas le papillon quand il connaissait la vérité. Maître des illusions il va pouvoir un peu jouer avec Mahiro et lui apprendre une petite leçon. « Eh bien c'est simple, cette toile s'appelle « Si la vérité blesse, le mensonge tue. » En réalité cette toile montre à quel point un petit mensonge aujourd'hui peut faire des dégâts immenses le lendemain.... Le mensonge peut faire très mal, créant l'angoisse, la pression et la douleur de la trahison. » Heureusement ils se trouvaient devant « le cri » une œuvre expressionniste de Edvar Munch. Œuvre très célèbre peut-être le plus jeune s'en rendra compte... En tout cas Luca espère. « Moi personnellement j'y voit la douleur et l'appel à l'aide des gens plongeant dans le mensonge et la trahison. Les couleur sombre montre qu'il s'agit d'un coté ténébreux dans lequel certains ont plongé. Ça se voit pour les parents de certains on commence ainsi puis la cruauté de l'homme n'a plus de limite... On raconte sur cette toile que les menteur ressente leur culpabilité rien qu'en observant cette toile révélant ainsi aux yeux de tous leur honteuse vérité. » Luca lança discrètement un léger sort en laissant un peu de sa poudre de papillon s'envoler de sa main. Cela empli l'atmosphère d'un malaise et surtout de culpabilité. Il reprit les main dans le dos observant la toile.

« Moi j'y ressent la compassion pour les personnes blessées par les mensonge d'un de leurs proches. Je ne pourrais personnellement pas mentir à mes parents et les décevoir... » Le papillon se retourna vivement vers le plus jeune avec un sourire dissipant son charme de malaise. « C'était tout ce que tu voulais ? Maintenant tu peux répondre à ma question ? Que caches tu dans ton sac ? » Rappela le plus vieux observant le plus jeune ayant jetait quelque regard en coin pour voir un énorme bouquin dépasser mais Luca ne savait pas ce que ça pouvait bien être pour dégager autant de magie... Le plus âgé se dit alors qu'il allait se montrer rassurant après cette petite épreuve pour le plus jeune pour lui extorquer plus facilement les informations recherchée. Le papillon passa une main sur les cheveux de Mahiro les caressant un peu. « N’aie pas peur mon chou, je ne te jugerais pas et bien au contraire je me montrerais compréhensif et doux. Confie toi à moi je ferais en sorte de te libérer d'un poids. » Sourit le papillon posant désormais ses mains sur les épaules du plus jeune pour coller son dos à son torse.Il lui leva doucement le sac et le posa à côté pour rendre l'étreinte plus douce. « Je t'écoute mon petit humain. » Murmura-t-il à son oreille en posant sa tête sur son épaule. Lorsqu'il était insecte il aimait se poser à cet endroit. Le papillon attendait l’aveu de Mhiro dans les plus brefs délais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Grimoire, mon beau grimoire | Ft. Luca Butterfly
Revenir en haut Aller en bas

Grimoire, mon beau grimoire | Ft. Luca Butterfly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Grimoire mon beau Grimoire ~ Manuscit Grimm de la Famille Leinsher
» section grimoire:interdit au eleves...
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» 40k Mini-Tournoi 2 VS 2 :: Samedi 5 février au Grimoire
» [Quête] Le Grimoire de Giapardi - Acte 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Descendants nouvelle génération :: Galerie d'exposition-